Quatre ans après son échec cinglant à la présidentielle, l'ancien candidat socialiste se prépare à une nouvelle élection mais cette fois sur une liste écologiste : celle portée par Julien Bayou pour les élections régionales en Ile-de-France.

Benoît Hamon devant un bureau de vote à Trappes lors des élections européennes en 2019.
Benoît Hamon devant un bureau de vote à Trappes lors des élections européennes en 2019. © AFP / Lucas BARIOULET

Le rapport de force entre socialistes et écologistes a changé. Benoît Hamon est pressenti pour être le numéro 2 de la liste "L'écologie évidemment" pour le département des Yvelines, derrière Ghislaine Sénée. Elle est l'actuelle présidente du groupe Alternative écologiste et sociale (AES) au conseil régional francilien, groupe où l'on retrouve à la fois des élus écologistes et des élus étiquetés Génération·s. Un rapprochement logique pour Benoît Hamon : "Les écologistes m'ont soutenu à l'élection présidentielle en 2017 et ont été bien plus nombreux et bien plus investis que les dirigeants de mon parti à l'époque."

L'ancien candidat socialiste explique aussi que c'est Julien Bayou, le secrétaire national du groupe Europe Ecologie Les Verts (EELV), qui lui a demandé de le soutenir :

"J'ai le sentiment qu'on ne peut plus manquer aucun rendez-vous avec le climat, les régionales en sont un. J'ai donc dit oui."

Retiré de la vie politique active depuis 2019, Benoît Hamon fait finalement son retour à une échelle qu'il connaît bien puisqu'il a été élu une première fois au conseil régional d'Ile-de-France en 2010 puis réélu en 2015. Il y siège toujours. Pour lui, cette nouvelle échéance électorale "n'est pas un grand retour en politique, je continue ma route à distance raisonnable de l'arène politique".

Julien Bayou devrait officialiser cette nomination la semaine prochaine.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les proches de Benoît Hamon n'en font pas mystère. L'ancien socialiste prendra toute sa part pour faire gagner le ou la meilleure candidate présidentielle à gauche en 2022. Et il inclut Jean-Luc Mélenchon dans ce paysage. Une exigence qu'on se batte pour l'instauration du revenu universel qu'il prêchait en 2017 dans le désert, mais c'était une autre époque.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.