Régionales en PACA
Régionales en PACA © Radio France

Selon une enquête IPSOS / SOPRA / STERIA pour France Inter et France 2, le Front national arrive en tête des intentions de vote au premier tour et au second en cas de triangulaire. La liste de Marion Maréchal-Le Pen gagne 3 points en une semaine.

Cette enquête a été réalisée auprès de 830 électeurs de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, du 19 au 21 novembre, donc après les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis le 13 novembre en faisant 130 morts. Elle a été comparée à une autre étude réalisée avant ces évènements tragiques.

Globalement, les attentats ne semblent pasavoir bouleversé le rapport de forces électoral dans la région, comme l'explique Brice Teinturier, directeur général d'Ipsos.

Je ne dirais pas qu'il n'y a pas "d'effet attentat". Il y a un effet de consolidation, d'amplification d'une dynamique FN largement présente. On voit également que l'électorat du Front national est plus mobilisé que la semaine dernière , ce qui n'est pas le cas des autres partis.

Le Front national est en tête des intentions de vote pour le premier tour avec 40 % (soit trois points de plus que la semaine précédente).

La liste de droite (Les Républicains / UDI / MoDem) menée par Christian Estrosi est à dix points derrière, avec 30 % d'intentions de vote . Enfin,la liste PS / PRG / MRC de Christophe Castaner reste à 16 % , et l'union d'EELV et du Front de Gauche derière Sophie Camard conserve elle aussi ses 8 % d'intentions de vote.

Toutes les autres listes sont en-dessous des 2 % :

  • 2 % pour Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France)
  • 1 % pour Isabelle Bonnet (Lutte ouvrière)
  • 1 % pour Cyril Jarny (Nouvelle Donne)
  • 1 % pour Jean-Marc Governatori (Alliance Écologiste Indépendante)
  • 0,5 % pour Daniel Romani (Union Populaire Républicaine)
  • 0,5 % pour Jacques Bompart (Ligue du Sud)

40 %, c'est bien plus que ce que le FN aurait obtenu aux régionales de 2010, où il était à 23 %. Quelle que soit la force politique testée, il n'y a jamais une majorité d'habitants de la région pour dire que ce serait une bonne chose.Il n'y a pas une adhésion forte, majoritaire, puissante à l'idée que la gauche, la droite ou le FN gouverne.

En cas de triangulaire au second tour, c'est là encore la liste de Marion Maréchal-Le Pen qui est en tête, là aussi avec trois points de plus qu'avant le 13 novembre. La liste FN obtiendrait 41 % des voix, contre 34 % pour celle de Christian Estrosi et 25 % pour celle de Christophe Castaner.

Le FN dans cette configuration pourrait l'emporter. L'écart s'accentue au second tour, mais on voit bien ce qui va se produire :il y aura une pression extrêmement forte sur la liste PS pour qu'elle se retire. Et là, Christian Estrosi est en mesure de l'emporter.

Enfin, si 47 % des personnes interrogées estiment que l'arrivée du Front national aux affaires en PACA serait une mauvaise chose , ils sont encore 49 % à penser la même chose d'une victoire de la gauche dans leur région (5 points de moins que lors de la précédente enquête). En cas de victoire de la droite, 42 % estiment que ce ne serait ni une bonne ni une mauvaise chose.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.