L'Élysée a dévoilé mercredi la liste des nouveaux ministres du gouvernement d'Édouard Philippe.

Le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler
Le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler © AFP / STEPHANE DE SAKUTIN

Le Premier ministre Édouard Philippe a formé un nouveau gouvernement après les élections législatives. Une démission d'abord technique qui a pris une tournure plus massive après la démission de plusieurs ministres du MoDem, ciblés par une enquête préliminaire pour double-emploi d'assistants parlementaires.

Les nouveaux ministres

  • Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, ministre de la Justice
  • Florence Parly, ministre des Armées
  • Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation
  • Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministère de l'Intérieur
  • Nathalie Loiseau ministre auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes

Plusieurs nouveaux secrétaires d'État rattachés à des ministères font également leur entrée :

  • Sébastien Lecornu, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition énergétique
  • Brune Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition énergétique
  • Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État auprès des Affaires étrangères
  • Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées
  • Julien Denormandie, secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des Territoires
  • Benjamin Griveaux, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie

Ceux qui changent de portefeuille

  • Jacques Mézard, ministre de la Cohésion et des Territoires

Ceux qui restent

  • Gérard Collomb, ministre d'État, ministre de l'Intérieur
  • Nicolas Hulot, ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire
  • Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères
  • Angès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé
  • Françoise Nyssen, ministre de la Culture
  • Bruno Le Maire, ministre de l'Économie
  • Muriel Pénicaud, ministre du Travail
  • Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale
  • Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics
  • Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
  • Annick Girard, ministre des Outre-mer
  • Laura Flessel, ministre des sports
  • Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, rattachée au ministère de la Transition écologique
  • Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement
  • Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes
  • Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées
  • Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du Numérique

Ceux qui quittent le gouvernement

Sans surprise, la ministre des Armée Sylvie Goulard quitte le gouvernement. Elle l'avait annoncé ce mardi, en raison de l'enquête judiciaire récemment ouverte sur des emplois fictifs présumés. La démission de cette chantre de l'Europe, laisse en suspens plusieurs pistes de relance de la défense européenne.

► LIRE AUSSI | Marielle de Sarnez et François Bayrou quittent le gouvernement

A sa suite, François Bayrou et Marielle de Sarnez ont tous les deux annoncé qu'ils ne participeraient pas au prochain gouvernement. Le Garde des Sceaux, qui s'est exprimé à 17h, a affirmé avoir choisi de démissionner pour ne pas pénaliser le gouvernement et la loi de moralisation de la vie publique. La ministre chargée des Affaires européennes, quant à elle, s'apprête à prendre la tête du groupe MoDem à l'Assemblée.

L'Assemblée, c'est aussi le motif de la démission de Richard Ferrand. A la demande d'Emmanuel Macron, le ministre de la Cohésion des territoires, réélu en Bretagne, va prendre la tête du groupe de la République en Marche ! à l'Assemblée.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.