Sarkozy a été reçu par Hollande
Sarkozy a été reçu par Hollande © MaxPPP

Le président François Hollande reçoit tout au long de la journée de dimanche l'ensemble des responsables politiques. Dès samedi matin au lendemain des attentats, le chef de l’Etat avait appelé les Français à "l'unité", au "rassemblement" et au "sang-froid".

Un appel qui n’a pas été entendu par les politiques puisque rapidement les premièrescritiques sur la sécurité et la politique étrangère en Syrie, ont été exprimées par la droite.

Critiques à droite

Dimanche matin, le chef de l'Etat, l'air grave, a reçu pendant plus d'une heure le président du parti Les Républicains à l'Elysée. Nicolas Sarkozy a réclamé des "modifications drastiques" de la politique de sécurité et au plan européen "une nouvelle politique d'immigration", sans faire directement le lien avec la découverte d’un passeport syrien près du corps d’un kamikaze.

L’ancien président de la République va demander le report de la conférence internationale sur le climat qui doit se tenir à Paris à partir du 30 novembre.

Les chefs de partis

François Hollande rencontre à 15 heures, dans la salle des fêtes du Palais le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), le président du Sénat, Gérard Larcher (LR), ainsi que les présidents des groupes parlementaires et les responsables de leurs partis. En fin d’après-midi, le chef de l’Etat recevra les chefs de partis n'ayant pas de groupe parlementaire: François Bayrou (MoDem), puis Marine Le Pen (FN), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), et enfin Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), chacun séparément.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.