Capture écran du compte Twitter @LoiTravail
Capture écran du compte Twitter @LoiTravail © Radio France

Le texte de la ministre du Travail devait initialement être présenté au conseil des ministres le 9 mars. Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé ce matin le report d'une quinzaine de jours de cette présentation afin de "lever les incompréhensions".

Les difficultés n'ont cessé de s'accumuler : mobilisation sur les réseaux sociaux et une pétition qui a recueilli près de 800 000 signatures. "Ce n'est pas un épiphénomène" reconnaît-on pudiquement ce matin à l'Elysée.Il y a aussi eu cette mobilisation très forte au PS : les doutes très tôt de Jean-Christophe Cambadélis , cette tribune de Martine Aubry et même Emmanuel Macron hier dans le Journal Du Dimanche, lui, le "transgresseur", le seul ministre dont une loi a nécessité le 49-3 déclare :

Nous sommes à un moment du quinquennat où on ne peut pas tout brutaliser

Surtout il y a les réticences de la CFDT :

texte totalement déséquilibré, on n'est pas à 15 jours ou 3 semaines près

estime son secrétaire général Laurent Berger .À défaut d'être une reculade, ce report est un recul, après une triple mobilisation citoyenne, politique et syndicale, le gouvernement doit déminer de toute urgence, ce matin c'était silence radio et fébrilité au ministère du Travail "je ne suis pas programmé pour parler de cela" a lâché un membre du cabinet de Myriam El Khomri à quelques journalistes avant de partir sans dire au-revoir.

Le Premier ministre annonce qu'il va recevoir prochainement l'ensemble des partenaires sociaux

47 sec

S Valls loi travail

Chez les partenaires sociaux, une fracture est en train d'apparaitre entre les syndicats qui exigent le retrait du projet, et ceux qui, à l'instar de la CFDT ou de l'Unsa veulent l'amender, même de façon drastique. Luc Berille , explique à Laurent Kramer les modifications qu'il attend.

Sortir du texte les mesures concernant la barêmisation des licenciements aux prud'hommes, les mesures concernant les licenciements économiques et la possibilité de modulation du temps de travail jusqu'à trois ans

48 sec

S UNSA Report Loi El Khomri

Les détails du projet de loi El Khomri de réforme du code du travail
Les détails du projet de loi El Khomri de réforme du code du travail © Idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.