[scald=59683:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Air France prévoit d'assurer mercredi un trafic quasi-normal avec 92% des vols et espère même faire décoller la totalité des vols long-courrier, au cinquième jour d'une grève des hôtesses et stewards motivée par une réduction des effectifs des équipages.

La compagnie aérienne dit avoir déjà pu réaliser 91% de ses vols ce mardi, jour de retour du week-end prolongé de la Toussaint. Le retour total à la normale est prévu jeudi, dit la compagnie.

Deux syndicats minoritaires, la CFDT et la CFTC, ont décidé lundi de mettre fin à la grève. L'Unac, premier syndicat des personnels navigants avec environ 26% des voix, s'était désolidarisé du mouvement, après avoir signé un accord avec la direction.

Le mouvement a relancé l'idée d'un dispositif comparable au "service minimum" mis en place dans les transports publics, qui ne consiste pas à obliger les compagnies à assurer un trafic réduit, mais organise un dialogue préalable au conflit et des déclarations.

Les personnels navigants protestent contre la réduction des effectifs sur les long, moyen et court-courriers et la dégradation de leurs conditions de travail.

Thierry Lévêque, édité par Jean-Philippe Lefief

Mots-clés :

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.