[scald=19759:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a dit mardi qu'il publierait le décret allongeant à 41,5 ans la durée de cotisation nécessaire pour que les personnes nées après 1955 touchent une pension à taux plein.

Cet allongement découle de la réforme Fillon de 2003 qui lie cette durée de cotisation à l'espérance de vie à partir de 60 ans.

"C'est ce principe qui nous amène aujourd'hui à passer de 41 ans à 41 ans et demi", a dit Xavier Bertrand sur Europe 1.

"C'est tout simplement l'application de la loi de 2003", a-t-il ajouté. Le décret, "je le publierai."

Le Parti socialiste fustige cette mesure dans laquelle il voit la preuve que la réforme des retraites menée l'an dernier n'a rien réglé.

"C'est un sacrifice supplémentaire demandé aux Français, quand les revenus du capital sont, eux, exemptés de toute forme de contribution", a dit son porte-parole Benoît Hamon.

Les responsables syndicaux estiment que cet allongement pèsera trop durement sur les salariés, après le relèvement de l'âge légal de départ en retraite décidé par la réforme de 2010.

"Ça fait beaucoup trop", a dit Eric Aubin (CGT) sur BFM TV.

"Les salariés vont devoir travailler plus longtemps alors qu'on a une situation de l'emploi qui est catastrophique, un chômage des seniors qui augmente de près de 15% en une année", a-t-il ajouté. "Les salariés ne seront pas au travail à l'âge de la retraite donc ils auront une baisse du niveau de leurs pensions considérable".

Selon Jean-Louis Malys (CFDT), la combinaison du relèvement de l'âge légal et de l'allongement de la durée de cotisation pour une retraite à taux plein se traduira effectivement par une baisse des pensions de nombreux salariés.

"C'est ça qui est pour nous inacceptable, c'est le cumul des deux", a-t-il dit sur BFM TV.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Derniers articles
Culture
Tarte pomme basilic
17 janvier 2017
Culture
La Shoah et BD en 5 moments
17 janvier 2017
Culture
Tarte aux pommes caramélisées
17 janvier 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.