[scald=95901:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a proposé mercredi la suppression des charges salariales pour les salariés rémunérés entre 1 et 1,2 fois le smic afin d'augmenter leur salaire net, un mesure qui serait financée par un redéploiement de la prime pour l'emploi et la hausse de la fiscalité des dividendes pour la mettre au niveau de la fiscalité du travail.

Le chef de l'Etat, qui intervenait sur France 2, a estimé que cette mesure permettrait d'augmenter de près de 1.000 euros par an les rémunérations des salariés concernés.

Il s'est prononcé en outre pour une généralisation de l'obligation faite aux titulaires du RSA (revenu de solidarité active) qui n'ont pas d'emploi de faire sept heures de travaux d'intérêt général par semaine rémunérées au smic.

Yann Le Guernigou et Emmanuel Jarry, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.