[scald=102847:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy s'est excusé auprès d'une policière pour un jet de bille et de tomate, dont son fils Louis pourrait être l'auteur, a-t-on appris dimanche de source policière.

La policière a dit avoir reçu une bille en plastique à la joue et qu'une tomate avait été lancée en sa direction lorsqu'elle était en faction jeudi en face de l'Elysée, rue du Faubourg Saint-Honoré, à Paris.

Elle a expliqué avoir alors aperçu une tête d'enfant à une fenêtre de l'Elysée, qu'elle n'a pu identifier comme étant le plus jeune fils du chef de l'Etat ou un ami qu'il recevait.

Le chef de l'Etat lui a présenté ses excuses vendredi, a précisé la source.

L'Elysée n'a pas souhaité commenter cette information.

Nicolas Bertin, édité par Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.