[scald=103255:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy n'est plus qu'à un demi-point de François Hollande en intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle en France dans la livraison de lundi du sondage quotidien Ifop/Fiducial pour Paris Match.

Le président-candidat gagne un point dans la foulée de son grand meeting de dimanche à Villepinte, en banlieue parisienne, à 28% tandis que le candidat socialiste en perd un demi, à 28,5%.

L'écart entre les deux favoris s'est ainsi considérablement réduit en quelques jours puisqu'il était de 3,5 points en faveur de François Hollande le 2 mars (29% contre 25,5%).

Selon ce même sondage, François Hollande l'emporterait en revanche toujours nettement au second tour, pour lequel il est crédité de 55% d'intentions de vote contre 45% à Nicolas Sarkozy.

La présidente du Front national Marine Le Pen poursuit sa chute : en six jours, elle est passée de 19 à 16,5% dans ce sondage, perdant encore un demi-point par rapport à vendredi.

Le candidat centriste, François Bayrou, gagne un demi-point, à 12% et le celui du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon est stable, à 9,5%.

Ce sondage quotidien est réalisé par internet auprès d'un échantillon de 874 personnes inscrites sur les listes électorales.

Patrick Vignal, édité par Yves Clarisse

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.