[scald=80007:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La candidature d'Hervé Morin, qui plafonne à 1% d'intentions de vote pour l'élection présidentielle, doit être débattue lors d'un congrès du Nouveau Centre, a déclaré jeudi François Sauvadet, qui estime que l'ancien ministre de la Défense va "droit dans le mur".

Le ministre de la Fonction publique, ancien chef de file des députés Nouveau Centre à l'Assemblée, a annoncé sur i> TELE qu'il demanderait la convocation "dès la semaine prochaine" d'un congrès, qui pourrait mettre en minorité Hervé Morin.

"On ne peut pas rester comme cela dans une stratégie personnelle qui embarquerait le parti", a-t-il souligné.

"Je n'ai pas envie d'une candidature de témoignage qui ne débouche sur rien. (...) Je n'ai pas envie d'être embarqué dans une candidature qui nous conduit droit dans le mur", a-t-il ajouté.

Hervé Morin "ne pourra pas rester avec une candidature qui ne rassemble pas d'abord son propre parti", a insisté François Sauvadet.

Sophie Louet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.