François Hollande et le père Georges Vandenbeusch, à son arrivée à Villacoublay
François Hollande et le père Georges Vandenbeusch, à son arrivée à Villacoublay © capture écran

François Hollande a salué "le courage, la lucidité et l'abnégation" du père Georges Vandenbeusch, arrivé lundi matin, peu après 6h30, à l’aéroport de Villacoublay, un mois et demi après son enlèvement au Cameroun.

L'ex-otage, souriant et rasé de frais, a été accueilli à sa descente de l'avion par François Hollande, une dizaine de proches dont ses parents adoptifs et des membres du diocèse de Nanterre auquel il est rattaché.

Ces jours m'ont paru terriblement longs, mais par rapport à d'autres otages qui sont restés très longtemps et à ceux qui le sont encore, ça me permet de mesurer ce qu'ils vivent ou ce qu'ils ont vécu. - Père Georges Vandenbeusch

Béatrice Dugué était sur place

Le père Georges, 42 ans a remercié les paroissiens et tous ceux qui l'ont soutenu, "qui ont prié" pour lui et les "services" de l'Etat français qui "travaillent très, très bien" et "ont été aux petits soins" depuis sa libération. "Parfois on râle, on ronchonne un peu mais c'est une grande joie, une satisfaction", a-t-il assuré.

La père Georges Vandenbeusch

Le prêtre, qui avait été enlevé dans la nuit du 13 au 14 novembre par une quinzaine d'hommes armés du groupe Boko Haram dans l'extrême nord du Cameroun. Très peu de détails ont filtré sur les circonstances qui ont entouré cette libération mardi en début de matinée dans le nord du Cameroun.

"C'est un jour heureux que de retrouver notre compatriote retenu trop longtemps"

Dans une déclaration sur le tarmac de l'aéroport, au cours de laquelle il a "remercié" une nouvelle fois le président camerounais Paul Biya "pour toutes les interventions qu'il a pu faire", François Hollande a tenu à saluer "le courage, la lucidité et l'abnégation" du père Georges Vandenbeusch.

François Hollande

Je salue le courage, la lucité et l'abnégation du père Georges qui a tenu à être fidèle à ses convictions, à sa religion, et capable d'endurer une détention.

"Nous faisons tout, jedis bien tout, pour faire libérer les autres otages"

Le président s'est engagé à tout mettre en oeuvre pour obtenir la libération des six autres otages français dans le monde. Le président a également appelé les Français à la prudence dans les zones présentant des risques de prise d'otage.

François Hollande

href="http://www.franceinter.fr/#"> ![Lecture](http://www.franceinter.fr/sites/all/themes/fi_player_theme/img/spacer.png)
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.