Une policière en train d'établir une procuration, à Lille
Une policière en train d'établir une procuration, à Lille © MaxPPP

A quelques jours du second tour des élections régionales, il est encore possible d’établir une procuration si vous ne pouvez pas aller voter. A La Rochelle, Nancy ou Paris, la démarche semble très populaire.

Des files d’attente à La Rochelle, Nancy et Paris

Les habitants du 19e arrondissement de Paris sont ceux qui ont le moins voté, de la capitale. Ces derniers jours, il faut pourtant prendre son mal en patience pour réussir à établir une procuration a constaté jeudi la journaliste de France Inter Noémie Bonnin :

« Moi ça me rassure, lui explique Abderrahmane, et surtout hier, il y avait beaucoup de jeunes… C’est plus encourageant, par rapport au deuxième tour »

Si Abderrahmane n'a jamais raté un seul scrutin, ce n'est pas le cas de Juliette elle ne s'est pas trop préoccupé, du premier tour, dimanche dernier mais là, pour le 2e, elle change d'avis :

« Pas de vote au premier tour, car pas le temps de venir et pas la préoccupation. Mais là, je pense qu’il est temps de se préoccuper. Moi, je vote en Alsace, dans la région Grand Est. Donc ça me paraît indispensable. Comme beaucoup, on a laissé faire un petit peu, et puis là, la surprise. Donc faut qu’on se bouge quoi ».

En Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, le Front national est arrivé en tête avec 35% des suffrages pour Florian Philippot.

Selon les policiers sur place, explique encore Noémie Bonnin, 95% des visites au commissariat cette semaine sont pour faire une procuration. « Ca me rappelle la présidentielle de 2002 » a déclaré un agent. A l’époque, Jean-Marie LePen, président du Front national, était arrivé au second tour de l’élection.

Dans d’autres villes, même constat : la mobilisation est forte à La Rochelle, comme à Nancy ou Cherbourg.

Comment faire une procuration ?

Le vote par procuration permet à un électeur absent ou empêché de se faire représenter par un électeur de son choix. Celui-ci doit être inscrit sur les listes électorales dans la même commune.

On peut établir une procuration au commissariat de police, à la gendarmerie ou au tribunal d’instance de sa commune. Il est possible deremplir le document en ligne et l’imprimer pour accélerer la procédure lors de l’enregistrement.

Une personne ne peut détenir plus d’une procuration.

Pour les élections régionales de 2010, le 21 mars, hors vacances scolaires, il y avait eu 380.000 procurations sur toute la France sur les deux tours.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.