[scald=27599:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La société française devrait plus s'inspirer des valeurs de l'armée, estime Ségolène Royal, candidate à la primaire socialiste.

"Cette institution véhicule la transmission de l'amour du pays, le respect des règles, le travail collectif, le sens de la hiérarchie, de l'exemplarité", explique-t-elle dans Le Parisien, à paraître samedi.

Pour Ségolène Royal, "toute la société n'a pas à s'organiser comme l'armée".

"Mais c'est évident que dans cette institution très structurée, il y a des repères qui peuvent être utiles à une société qui, elle, est aujourd'hui déstructurée."

Selon la présidente de la région Poitou-Charentes, le président Nicolas Sarkozy "pioche" dans ses idées en réclamant une loi pour encadrer militairement les jeunes délinquants.

"Je rappelle que cette mesure figurait déjà dans mon programme en 2007 et celui de 2012", dit-elle.

Ségolène Royal demande par ailleurs un moratoire sur les fermetures de régiments prévus par le gouvernement, jugeant qu'il y a "un vrai paradoxe à vouloir mettre en place l'encadrement militaire des jeunes délinquants et continuer la fermeture des casernes en France."

Gérard Bon, édité par Jean-Loup Fiévet

Mots-clés:

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.