Réalisé juste après l'annonce des résultats, le sondage Ipsos Sopra Steria pour Radio France sur les intentions de vote au second tour place Emmanuel Macron en tête des suffrages.

Le candidat d'En marche ! bénéficierait du meilleur report de voix lors du second tour de la présidentielle
Le candidat d'En marche ! bénéficierait du meilleur report de voix lors du second tour de la présidentielle © AFP / Eric FEFERBERG

Il y a peu d'incertitude pour les électeurs sur leur choix pour le second tour. D'après le sondage* Ipsos Sopra Steria pour Radio France et France Télévisions réalisé juste après l'annonce des résultats ce dimanche, 62% des personnes interrogées choisiraient Emmanuel Macron au second tour. Marine Le Pen récolterait quant à elle 38% des suffrages.

L'élément notable dans ce sondage, c'est le degré de certitude des électeurs. Ils ont longtemps douté tout au long de la campagne du premier tour, mais se montrent ici assez rapidement décidés.

Le sondage ne fait état que de 15% d'indécis, des personnes qui peuvent encore changer leur vote. Une indécision qui pénaliserait davantage la frontiste que le candidat En marche ! ; 15% de son électorat peut encore changer d'avis, contre 8% pour celui d'Emmanuel Macron.

► RÉSULTATS DEFINITIFS DU PREMIER TOUR | Coup de balai sur les partis historiques

D'insoumis à indécis

Concernant le report de votes du premier tour, les électeurs de Jean-Luc Mélenchon sont ceux qui se montrent le plus indécis. Si 62% d'entre eux ont l'intention de choisir Emmanuel Macron pour le second tour, contre 9% pour Marine Le Pen, ils sont 29% à ne pas s'être exprimés. Un tiers d'incertains qui sont certains d'aller voter et pourraient soit voter blanc, soit se décider plus tard.

► ANALYSE | Jean-Luc Mélenchon temporise ses consignes de vote

Les électeurs de François Fillon semblent choisir en majorité Emmanuel Macron, avec 48% de report pour le second tour, contre 33% pour Marine Le Pen et 19% de sondés qui ne s'expriment pas. Ceux de Benoît Hamon, enfin, se rallient largement à Emmanuel Macron (79%) ou ne souhaitent pas s'exprimer leur vote (17%). 4% d'entre eux, donc, choisiraient la frontiste au second tour.

*Sondage réalisé dimanche 23 avril à partir de 20h15 par internet auprès d'un échantillon représentatif de la population française de 18 ans et plus de 2 024 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.