[scald=20629:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Les deux tiers des Français ne souhaitent pas voir Dominique Strauss-Kahn candidat à l'élection présidentielle en France en 2012 et les trois quarts pensent qu'il ne le sera pas, selon un sondage OpinionWay.

D'après cette enquête pour Le Figaro Magazine et LCI, 65% des sondés (contre 35%) ne souhaitent pas que l'ancien directeur général du Fonds monétaire international brigue une élection pour laquelle il partait favori avant le début de ses ennuis judiciaires aux Etats-Unis, le 14 mai dernier.

Une proportion encore plus importante - 74% - pense qu'il n'entrera pas dans la course à l'Elysée.

Alors que la campagne pour la primaire socialiste d'octobre bat son plein, la moitié des sondés (50%) pensent que François Hollande ferait un bon président de la République, une proportion qui atteint 81% chez les sympathisants socialistes.

Sur l'ensemble des personnes interrogées, 44% pensent que Dominique Strauss-Kahn ferait un bon président. La proportion est de 41% pour la maire de Lille, Martine Aubry, et de 21% pour la présidente de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal.

Si le premier tour de la primaire socialiste avait lieu dimanche prochain, 38% des sympathisants de gauche interrogés (soit 412 personnes) voteraient pour François Hollande, 33% pour Dominique Strauss-Kahn et 16% pour Ségolène Royal.

Quand Martine Aubry remplace Dominique Strauss-Kahn dans la liste proposée, elle arrive en tête avec 37%, devant François Hollande (35%) et Ségolène Royal (15%).

L'enquête a été réalisée les 4 et 5 juillet auprès de 1.002 personnes âgées de 18 ans et plus.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.