À 39 ans, Emmanuel Macron est devenu ce matin président de la République et succède à son mentor, François Hollande. Revivez la cérémonie en vidéo sur France Inter.

Emmanuel Macron quittant le palais de l'Élysée après l'investiture
Emmanuel Macron quittant le palais de l'Élysée après l'investiture © Radio France / Cyril Graziani

Une journée particulière qui clôt une présidentielle particulière : Emmanuel Macron est devenu ce dimanche le huitième président de la Ve République, lors d'une journée de passation des pouvoirs.

► ALLER PLUS LOIN | 50 ans de cérémonies républicaines au style (plus ou moins) monarchique

Le plus jeune président élu de la Ve République a accompagné longuement son prédécesseur François Hollande, s'attardant même sur le tapis rouge pour le saluer une dernière fois avant son départ, devant plus de 500 journalistes français et étrangers et près de 300 personnalités invitées à assister à la cérémonie.

► TÉMOIGNAGE | Moi, le président et la mallette (nucléaire)

Une fois l'investiture terminée, le président de la République a salué "l'espoir et l'esprit de conquête" exprimé selon lui par le vote des Français. "La responsabilité qu'ils m'ont confiée est un honneur dont je mesure la gravité. Le monde et l'Europe ont aujourd'hui plus que jamais besoin de la France", a-t-il assuré.

"Depuis des décennies, la France doute d'elle-même, elle se sent menacée dans sa culture, dans son modèle social, dans ses croyances profondes, elle doute de ce qui l'a faite. Voilà pourquoi mon mandat sera guidé par deux exigences. La première sera de rendre aux Français cette confiance en eux depuis trop longtemps affaiblie. Oh, je vous rassure, je n'ai pas pensé une seule seconde qu'elle se restaurerait comme par magie le soir du 7 mai. Ce sera un travail lent, exigeant mais indispensable".

Le nouveau président était ensuite attendu à l'hôtel de Ville de Paris à 17h, conformément à la tradition républicaine...

Emmanuel Macron devrait annoncer le nom de son premier ministre ce lundi. La rumeur la plus insistante évoque Édouard Philippe, maire LR du Havre.

François Hollande salué à Solférino

En marge du discours d'Emmanuel Macron, l'ancien président de la République a rejoint le siège du Parti socialiste, qu'il a dirigé pendant des années, pour remercier ses fidèles.

Il y a notamment assuré qu'il laissait "la France dans un état bien meilleur que celui qu'il a trouvé". "Je vous appelle vraiment à inventer, à imaginer l'avenir que vous devez présenter à notre peuple, à ne pas vous abandonner à l'incantation à l'illusion, ne pas céder à la confusion", a-t-il ajouté, alors même que l'ancien PS est en pleine crise d'identité.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.