Le "Manu" adressé à Emmanuel Macron par un lycée lundi dernier au Mont Valérien continue de faire des émules : depuis jeudi les internautes peuvent télécharger une extension pour leur navigateur internet qui transforme tous les "Emmanuel Macron" en "Manu" sur les pages web. Inutile donc indispensable.

L'extension remplace systématiquement "Emmanuel Macron" par "Manu"
L'extension remplace systématiquement "Emmanuel Macron" par "Manu" © Capture d'écran

Et si tous les "Emmanuel Macron" du web devenaient des "Manu" ? C'est l'idée qu'a eue un jeune développeur web en créant une extension à installer sur son navigateur internet (Google Chrome ou Firefox). Intitulé "Manu Auto Correct", ce petit programme inoffensif remplace, une fois téléchargé, l'affichage (et seulement l'affichage) du nom "Emmanuel Macron"... mais aussi de chaque mention "Monsieur le Président", par "Manu".  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Résultat : jeudi, on a beaucoup vu circuler sur les réseaux sociaux l'image du compte Twitter officiel du président de la république renommé Manu. A l'origine de ce programme, sept lignes de code imaginées en quelques heures par Maxime Bouveron, et partagées sous forme de code source sur la plateforme GitHub. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Si l'on se fie aux chiffres de Firefox, l'un des deux navigateurs sur laquelle elle est disponible, l'extension a été jusqu'à présent assez peu téléchargée... en revanche les tweets qui en parlent ont fait plusieurs milliers de réaction : plus de 7000 pour le tweet original. 

Mais l'idée a fait des émules : jeudi après-midi un autre internaute facétieux a créé une deuxième extension transformant toutes les mentions de "République"... en "Start up nation".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Avant Emmanuel Macron, d'autres avaient fait les frais de ce genre de facéties : pendant la campagne américaine en 2016, c'est Donald Trump qui avait eu droit à sa propre extension, remplaçant chaque mention du nom "Trump" en "Drumpf". 

Thèmes associés