[scald=66485:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le ministre français de l'Economie, François Baroin, a déclaré mardi que tout était mis en oeuvre pour répondre aux objectifs à même de permettre à la France de conserver sa note "triple A".

Une mise en garde de l'agence Moody's sur le Aaa de la France, en cas de hausse durable de ses coûts de financement, a ravivé lundi les tensions sur les dettes souveraines de la zone euro et fait plonger les Bourses européennes.

"On a notre triple A et tout est mise en oeuvre pour répondre aux objectifs que nous avons fixés, qui sont des engagements, avec des rendez-vous", a déclaré François Baroin sur France 2.

"Ces rendez-vous sont des niveaux de déficits par rapport à la richesse nationale", a-t-il ajouté, rappelant notamment l'objectif "zéro déficit" fixé pour 2016.

Le gouvernement français, qui a annoncé deux plans d'austérité en moins de deux mois depuis la fin de l'été afin de compenser les conséquences du ralentissement de la croissance sur la trajectoire des finances publiques, exclut un nouveau tour de vis.

"La France sur sa partie budgétaire, fiscale, sur sa stratégie en matière de finances publiques est un pays sérieux; elle s'est adaptée, elle présenté les plans nécessaires", a dit François Baroin.

"Les niveaux de taux aujourd'hui, à court terme ou à dix ans, sont parmi les meilleurs au cours de la décennie qui vient de s'écouler", a-t-il ajouté. "Aujourd'hui, ça n'a pas d'impact sur la charge de la dette et, dans les prévisions de budget 2012, nous avons calculé en sorte que les taux font gagner de l'argent."

Elizabeth Pineau, édité par Marc Angrand

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.