valérie trierweiler écrit un livre sur françois hollande
valérie trierweiler écrit un livre sur françois hollande © reuters

Valérie Trierweiler publie ce jeudi un livre sur sa vie à l'Elysée. Pourquoi cet ouvrage ? Plongée dans les coulisses de cette sortie médiatique.

L'ex-première dame de France est à l'origine du coup littéraire de la rentrée. La journaliste publie ce jeudi "Merci pour ce moment" aux éditions Les Arènes. C'est le récit de sa vie à l'Elysée. Elle y mêle vie privée et vie publique. Valérie Trierweiler y décrit un chef de l'Etat incapable de prendre la distance nécessaire, se laissant influencer par tout ce qu'il entend.

Valérie Trierweiler très entourée

Cette sortie a été cachée aux libraires et à la presse jusqu'au dernier moment. La transaction s'est faite par l'intermédiaire d'un agent littéraire, Anna Jarota, remerciée à la fin du livre. Elle défend les intérêts de plusieurs auteurs américains comme Jonathan Franzen. Le rôle d'Anna Jarota ne s'est pas arrêté à la négociation avec les éditeurs, elle a également travaillé sur le manuscrit avec Valérie Trierweiler. Le patron des éditions Les Arènes, Laurent Beccaria est aussi beaucoup intervenu.

Les Arènes, un choix pas anodin

Pourquoi Valérie Trierweiler a-t-elle choisi Les Arènes pour publier son livre ? Peut-être pour l'image. Laurent Beccaria a créé cette maison d'édition il y 17 ans quand le groupe pour lequel il travaillait a refusé de publier une enquête explosive sur les liaisons entre la France et l'Iran dans le domaine du nucléaire. Beaucoup de ses livres ont joué un rôle dans le débat public : les premiers ouvrages d'Eva Joly sur la corruption (du temps où elle était magistrate), celui de Denis Robert sur l'affaire Clearstream, celui de François-Xavier Vershaeve sur la Françafrique ou encore les livres de Dominique Lorentz sur le nucléaire.

Laurent Beccaria a aussi créé la revue XXI, avec le journaliste Patrick de Saint-Exupéry. Il est le co-auteur du Manifeste pour un nouveau journalisme. Le choix de Valérie Trierweiler est plutôt futé, elle cherchait sans doute une caution intellectuelle, un supplément d'âme, la légitimité après laquelle elle court depuis si longtemps.

Sur le site internet de sa maison, Beccaria revendique une liberté totale :

Les seuls crimes sont le je-m'en-foutisme et la médiocrité

L'un de ses auteurs est un peu choqué par ce virage éditorial :

Laurent est un éditeur un cran au-dessus des autres [...] Mais c'est aussi un homme d'affaires. Et puis, au-delà du coup éditorial, c'est un coup politique"

250.000 euros d'à-valoir ?

C'est aussi un coup financier pour Valérie Trierweiler : le montant de l'à-valoir reste confidentiel mais on peut faire un calcul rapide. Valérie Trierweiler a pu toucher autour de 250.000 euros, soit 14% du prix de vente sur un livre qui devrait coûter environ 20 euros. "Merci pour ce moment" est tiré à 200.000 exemplaires.

Les compagnes de président qui prennent la plume
Les compagnes de président qui prennent la plume © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.