François Hollande
François Hollande © PATRICK KOVARIK / POOL/EPA/MAXPPP / PATRICK KOVARIK / POOL/EPA/MAXPPP

François Hollande fête ce 6 mai 2015 ses trois ans à l'Elysée. Trois années et un bilan toujours noir pour les Français. D'après un sondage CSA, 81% des personnes interrogées jugent négative l'action du président français à la tête du pays.

Pas de grande célébration. Aucune intervention prévue non plus dans les médias ce 6 mai 2015, troisième anniversaire de son accession à l'Elysée. François Hollande participera seulement ce mercredi à un échange au Conseil économique, social etenvironnemental (CESE) sur la jeunesse, l'un des thèmes mis en avant lors de sa campagne de 2012, et sur lequel il espère encore capitaliser pour 2017.

Une idée qui lui serait venue lors de son échange avec des jeunes le mois dernier dans l'émission Le Supplément de Canal+. Une intervention télévisée en amont de ce 6 mai, manière de garder la main et imprimer "le ton et l’esprit" à l'approche de cette date des trois ans.

Car trois ans après ce 6 mai 2012, la cote de popularité du chef de l'état ne cesse de baisser. Malgré une légère embellie en janvier dernier due à "l'effet Charlie", François Hollande continue à faire des mécontents. D'apès un sondage CSA pour Atlantici, 81% des Français interrogés estiment que le bilan des trois années de François Hollande à L'Elysée est négatif.

Même s'il reste négatif, ce chiffre est en baisse de cinq points par rapport à mai 2014. En outre, 19% (+ 5 points) jugent positif le bilan du président élu le 6 mai 2012.

Absence de résultats

Interrogés sur les deux principales raisons pour lesquelles ils portent un jugement négatif sur le bilan de François Hollande après trois ans de présidence, près de sept Français sur dix (69%) mettent en avant l'absence de résultats sur le plan économique et social.

42% avancent une personnalité et un comportement qui ne sont pas à la hauteur de la fonction présidentielle, et 41% l'absence de réforme en profondeur du pays.

Une image positive

A défaut de résultats tangibles sur le plan économique et social, le chef de l'Etat peut toutefois se prévaloir d'une amélioration significative de son image auprès des Français: 45% (+ 6 points) le jugent sympathique, 38% (+ 6) honnête, 32% (+ 6) courageux et déterminé, et 28% (+14) à la hauteur des événements.

Néanmoins, 81% des personnes interrogées ne souhaitent pas que François Hollande soit candidat en 2017. Y compris à Grandsaigne en Haute-Corrèze. C'est là que François Hollande avait fait son plus gros score en 2012 : 98% des voix. Un seul habitant avait voté Nicolas Sarkozy. Philippe Graziani est retourné sur place. Force est de constaté que le résultat ne serait plus le même aujourd'hui.

Le reportage de Philippe Graziani, de France Bleu Limousin, à Grandsaigne

1 min

On ne voterait plus François Hollande à 98 % à Grandsaigne

Les trois ans de Hollande à l'Élysée
Les trois ans de Hollande à l'Élysée © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.