tollé sur l"instinct meurtrier" d'élus ump contre françois hollande
tollé sur l"instinct meurtrier" d'élus ump contre françois hollande © reuters

Y'a-t-il un pilote dans le parti ? Il y a un an, jour pour jour, les militants de l'UMP devaient justement en désigner un : François Fillon ou Jean-François Copé. La désignation s'est faite dans la douleur et aujourd'hui, les militants sont un peu perdus.

Car l'année dernière, c'est une guerre sans merci de plus d'un mois qui débutait. Copé et ses soutiens face à Fillon et ses amis, tous persuadés que l'autre n'avait pas respecté les règles. Deux camps qui ont revendiqué la victoire avant de se mettre (à peu près) d'accord.

Un an après, quelles sont les séquelles ? Les électeurs de droite se disent abandonnés, et ils se sentent souvent sans chef... et sans avenir.

Le reportage de Carine Bécard avec Edouard, Nicolas ou Marie-Josée...

À quelques mois des municipales, l'opposition semble un peu désemparée. Et les Français aussi : selon un sondage Ifop publié hier dans le Journal du Dimanche, seules 25% des personnes interrogées pensent que l'UMP ferait mieux que la gauche si elle était au pouvoir. Un chiffre à peine supérieur à celui du FN (19% des sondés pensent que Marine Le Pen serait plus efficace).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.