[scald=19675:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le député des Alpes-Maritimes Lionnel Luca a démissionné de son poste de secrétaire national à l'immigration à l'UMP pour protester contre la "frilosité" du parti présidentiel sur ce dossier.

L'élu a adressé il y a quinze jours une lettre au secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, pour lui faire part de sa décision.

"C'est une question de cohérence. Je n'étais pas demandeur du poste de secrétaire national à l'Immigration - j'aurais préféré le thème de la Cohésion nationale - et je ne partage pas le point de vue du parti sur la question de la double nationalité", a-t-il expliqué à Reuters.

"Je ne veux pas d'un titre qui m'oblige à me taire. Je veux garder ma liberté d'expression, ne pas être ligoté", a-t-il poursuivi. "C'est de l'honnêteté intellectuelle vis-à-vis de Jean-François Copé". Lionnel Luca a dit ne pas avoir reçu de réponse du dirigeant de l'UMP.

Lionnel Luca, comme ses collègues de La Droite populaire, considérée comme "l'aile dure" de l'UMP, regrette que la question de la double nationalité ait été "expédiée d'un revers de main" par son mouvement alors qu'elle aurait pu être débattue jeudi lors de la convention de l'UMP sur l'immigration.

La Droite populaire, comme le Front national, réclame l'interdiction de la double nationalité.

Les députés de ce collectif reprochent notamment au député UMP de Paris Claude Goasguen, rapporteur de la mission d'information parlementaire sur le droit de la nationalité, d'avoir édulcoré son rapport sur la question.

Il préconisait dans une première mouture l'obligation pour les personnes nées en France de parents étrangers de renoncer à leur nationalité étrangère si elles souhaitaient devenir françaises.

Le rapport final prône un retour à la loi Pasqua de 1993 qui prévoyait que les enfants nés en France de parents étrangers fassent une démarche d'adhésion pour acquérir la nationalité française. Ce texte a été abrogé par les socialistes.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.