[scald=106321:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - L'écart s'amenuise entre Nicolas Sarkozy et François Hollande qui reste toutefois en tête des intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle (28% contre 27%), selon le baromètre Harris Interactive pour VSD publié mardi.

Le candidat socialiste gagne un point par rapport à la dernière enquête publiée début mars tandis que le président sortant progresse de deux points.

La présidente du Front national Marine Le Pen est créditée de 16% des suffrages, soit 2 points de moins que lors de la dernière vague.

Porté par le succès de son rassemblement de dimanche place de la Bastille, le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon continue sa progression avec 11% (+2 points) à un point du candidat centriste François Bayrou (12%, -1 point).

Au second tour, la tendance reste stable. François Hollande est crédité de 56% des intentions de vote contre 44% pour Nicolas Sarkozy.

Par ailleurs, Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Sarkozy sont considérés comme les candidats les plus marquants de la semaine (18% chacun).

Le premier a "marqué les esprits par sa remontée dans les sondages et sa forte activité de campagne ayant culminé avec le meeting place de la Bastille ce dimanche, le second en raison de son meeting de Villepinte et de sa présence dans de nombreuses émissions de télévision", souligne Harris Interactive. Ils sont suivis par François Hollande (12%) et Marine Le Pen (11%).

Le sondage a été réalisé sur internet du 15 au 19 mars auprès d'un échantillon de 1.097 individus inscrits sur les listes électorales issus d'un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.