mobilisation en raison du nombre réduit de candidatures pour les municipales
mobilisation en raison du nombre réduit de candidatures pour les municipales © reuters
**C'est un phénomène que l'on voit de plus en plus dans les communes de France : les candidats sans étiquette, qui revendiquent leur indépendance de tout parti politique. Une indépendance qui agace parfois les partis traditionnels. Illustration à Hyères, dans le Var.** Une ville de plus de 50.000 habitants dont le maire est sans étiquette, ou "divers" selon le terme officiel de la loi. Jacques Politi est pharmacien de profession, il a été élu en 2008 sur son nom. Une saga qui a le don d’exaspérer tous les partis politiques. Alors pour reconquérir cette ville classée à droite, l’UMP a envoyé son ténor local : le député Jean-Pierre Giran. Le Front national, un de ses poids lourds, Bruno Gollnisch. Pour autant, la ville de Hyères est loin d’être gagnée pour les partis, compte tenu du climat général dans lequel vont se dérouler ces municipales. ### Les apolitiques professionnels aussi à Marseille Dans la ville, deux listes pourraient bouleverser une donne très complexe, puisque comme à Paris ou Lyon, on y vote par secteur. Dans certains arrondissements, elles pourraient dépasser les 10% et donc se maintenir au second tour. On a beaucoup parlé de la liste conduite par Pape Diouf, l’ancien président de l’OM... Un peu moins de celle d’un professeur de médecine réputé, Jacques Soubeyrand. Du coup il y a plusieurs mots d'ordre pour leurs adversaires : intéresser à nouveau les citoyens, les motiver, les mobiliser... C’est ce que tentent de faire en ce moment les militants des partis politiques traditionnels, qui distribuent des tracts un peu partout en ville. Même si ces militants, l'étiquette semble parfois un peu lourde à porter. **Le reportage d'Olivier Martocq**
_Autres candidats à Hyeres_ - William Seemuller, candidat de la gauche (PS) et des écologistes - Jean-Pierre Giran candidat UMP - Francis Roux UDI - Bruno Gollnisch FN _Autres candidats à Marseille_ - Patrick Mennucci, PS-EELV - Jean-Claude Gaudin, UMP-UDI - Stéphane Ravier, FN - Jean-Marc Coppola, Front de gauche - Jacques Soubeyrand, PRG - Robert Assante, sans étiquette, DVD - Pape Diouf, sans étiquette
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.