[scald=29331:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le gouvernement français envisage d'imposer une taxe de 1% ou 2% aux 30.000 personnes dont le revenu fiscal de référence dépasse un million d'euros, rapporte jeudi Les Echos.

Selon le quotidien économique, un groupe de travail sur ce sujet a été mis en place à la mi-juillet sous l'autorité de François Baroin, ministre de l'Economie, et Valérie Pécresse, ministre du Budget. Il réunit des parlementaires de la majorité et concentrera ses travaux fin août-début septembre.

Le revenu fiscal de référence (RFR) inclut les plus-values mobilières et immobilières et les revenus perçus à l'étranger.

Si la part de revenu dépassant un million d'euros était taxée à 2%, cette mesure rapporterait 300 millions d'euros (150 millions avec une taxe à 1%), selon Les Echos.

Nicolas Sarkozy devrait trancher à la fin de l'été, ajoute le quotidien.

Le député socialiste Jean-Marie Le Guen a dénoncé sur RTL "un écran de fumée" destiné selon lui à "masquer la politique fiscale injuste du gouvernement".

Le gouvernement étudie une telle taxe car "les Français ont été choqués par la politique de (Nicolas) Sarkozy", a estimé l'élu de Paris. "Les déficits ont été accumulés par les cadeaux fiscaux", a-t-il affirmé.

Sophie Louet, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.