des milliers de jeunes manifestent contre le front national
des milliers de jeunes manifestent contre le front national © reuters

On avait relevé leurs propos xénophobes, antisémites, racistes durant la campagne pour les départementales, les candidats FN coupables de dérapages comparaissent jeudi et vendredi devant la commission de discipline du parti, dite commission des conflits.

Ils sont une trentaine en tout, tous sont d'anciens candidats du FN aux dernières départementales, suspendus suspendus pour leurs propos postés sur les réseaux sociaux par ces militants frontistes. Une centaine de cas avaient été recensés par les médias.

Tout en en minorant leur nombre, Marine Le Pen, pendant la campagne, avait promis la plus grande fermeté à leur égard, mais plusieurs semaines plus tard leur convocation ne fait pas l'unanimité au sein du FN.

Certains discours tenus par ces candidats Front National sont d'une violence inouïe :

Qu'on mette les arabes dans un bateau et qu'on les coule au fond de la mer

ou alors

Il faut détruire les juifs.

Pour l’exemple, ceux-là seront sûrement exclus. Pour les autres la commission de discipline du FN peut aussi faire preuve de clémence

Wallerand de Saint Just trésorier du FN :

La plus part du temps c'est enfoui dans une page Facebook

0'17

Wallerand de Saint Just, trésorier du FN

On est quand même loin de la "très grande fermeté" annoncée par Marine Le Pen.

Alain Jamet lui va plus loin encore. Le co-fondateur du FN était encore président de la commission de discipline il y a quelques semaines. Poussé vers la sortie, ce proche de Jean Marie Le Pen considère qu'hormis deux ou trois cas, Il n'y a pas matière à sanction

Alain Jamet :

Il y a eu beaucoup de bruit pour rien

0'18

Jamet minimise

Les candidats convoqués auront une demi-heure pour s'expliquer. Et Marine Le Pen seule prendra la décision finale qui sera notifié d'ici une quinzaine de jours. Une sentence qui peut être une suspension temporaire du parti ou une exclusion définitive.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.