Emmanuel Todd
Emmanuel Todd © MaxPPP/LE PROGRES/STEPHANE GUIOCHON

A la "haine de soi et de la France", dénoncée par Manuel Valls jeudi dans une tribune au Monde, Emmanuel Todd répond vendredi en accusant le Premier ministre de "pétainisme", le jour des célébrations du 8 mai.

Le duel se poursuit donc entre l'intellectuel Emmanuel Todd et le Premier ministre Manuel Valls. Résumé des épisodes précédents.

Dans son dernier livre "Qui est Charlie", Emmanuel Todd qualifie les manifestations géantes de janvier, de "xénophobes". Manuels Valls a répondu à l'intellectuel via une tribune publiée jeudi dans le Monde. Dans le texte, le Premier ministre s'élève notamment contre le "pessimisme" de certains intellectuels :

Le plus inquiétant dans ses thèses, c’est qu’elles participent d’un cynisme ambiant, d’un renoncement en règle, d’un abandon en rase campagne de la part d’intellectuels qui ne croient plus en la France.

Emmanuel Todd a vivement réagi à cette tribune vendredi 8 mai sur RMC-BFMTV, en faisant référence aux discours du maréchal Pétain sur la "mauvaise France" pendant la période de l'occupation allemande :

Dans une France où le taux de chômage est à 10%, où l'islamophobie se répand, l'antisémitisme se répand, l'optimisme de Manuel Valls est l'optimisme de la Révolution nationale et du maréchal Pétain. Lui aussi accusait les Français résistants d'être des Français pas bien. Valls et Hollande hurlent les mots de liberté et d'égalité en faisant des politiques économiques radicalement inégalitaires, qui détruisent une partie de la société française, et des politiques concernant les libertés publiques qui sont potentiellement liberticides. En ce sens, ils sont les représentants de la "mauvaise France", ce sont des imposteurs.

Pour l'intellectuel, les "interventions de l'exécutif français dans la vie intellectuelle du pays". "Ça aussi, c'est du pétainisme."

Troisième épisode vendredi après-midi, lorsque le chef du gouvernement a répliqué que sa tribune était "une manière de répondre, pas seulement à Emmanuel Todd, mais à tous ceux qui, au fond, ont une forme de haine de soi et de la France".

Dans son dernier ouvrage, "Qui est Charlie?" Emmanuel Todd - qui était l'invité de France inter lundi - estime que les manifestations qui ont suivi les attentats à Paris commis par des jihadistes étaient en fait islamophobes et "égoïstes", sous l'influence de courants de pensée autrefois catholiques et devenus laïcs, irriguant le PS.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.