[scald=68311:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Dominique de Villepin a déclaré dimanche qu'il dirait mi-décembre s'il est ou non candidat à l'élection présidentielle du printemps prochain, en précisant qu'il entendait défendre sa proposition: l'union nationale contre la crise.

"J'annoncerai ma décision à la mi-décembre", a dit l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac sur BFM TV, en ajoutant que sa décision était prise.

"Dans la crise, dans la véritable guerre économique et financière que nous devons mener, il n'y a qu'une réponse, c'est l'union nationale", a-t-il ajouté. "Or malheureusement, on le voit bien, la campagne qui se dessine sera une campagne de petits projets contre de petits projets, de petites idées contre de petites idées et de petits intérêts contre de petits intérêts."

"Donc un grand principe, l'union nationale, mérite d'être défendu et préservé. Donc c'est la voie que j'ai choisie et que j'entends faire entendre", a poursuivi Dominique de Villepin.

Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.