[scald=83605:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Dominique de Villepin propose de porter la durée légale du temps de travail à 37 heures, en échange de la moitié des exonérations de charges liées aux 35 heures, jusqu'au retour à l'équilibre des finances publiques, qu'il fixe à un horizon de cinq ans.

L'ancien Premier ministre, qui présentait lundi ses voeux à la presse et dévoilait son équipe de campagne présidentielle, a estimé que la dégradation de la note souveraine française par l'agence de notation Standard & Poor's sonnait l'heure d'une effort "dur, très dur" pour la France.

"Il faut mettre en oeuvre une baisse drastique des dépenses et une augmentation des recettes pour revenir à l'équilibre dans cinq ans", a-t-il déclaré.

"Il faut un effort exceptionnel, réduit dans le temps jusqu'au retour des finances à l'équilibre. D'ici là, la durée légale du travail sera portée à 37 heures légales en échange de la moitié des exonérations de charges liées aux 35 heures, c'est-à-dire dix milliards par an", a-t-il ajouté.

Le candidat du Nouveau Centre, Hervé Morin, prône lui aussi une augmentation de la durée de travail à 37 heures hebdomadaires pour redresser les finances publiques.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.