[scald=222529:sdl_editor_representation]PEKIN (Reuters) - Le parlement chinois a formellement élu Xi Jinping à la présidence de la République populaire, jeudi, parachevant le transfert du pouvoir de la génération du président sortant Hu Jintao à celle du nouveau chef de l'Etat.

Le Congrès national du peuple (CNP), le parlement, est chargé d'entériner les décisions du parti communiste, qui avait porté Xi Jinping à sa tête et à celle des forces armées - les deux vrais centres du pouvoir - en novembre dernier.

Les presque 3.000 délégués ont voté de manière disciplinée, à l'exception d'un "non" et de trois abstentions.

A la fin de la cérémonie retransmise en direct par la télévision d'Etat, le nouveau président, âgé de 59 ans, a serré la main de son prédécesseur Hu Jintao, 70 ans, qui a effectué deux mandats de cinq ans, le maximum autorisé.

Li Yuanchao a de son côté été élu vice-président. Quant à Li Keqiang, il succédera à Wen Jiabao au poste de Premier ministre vendredi à l'issue d'un nouveau vote du CNP.

Xi Jinping a mis l'accent sur la lutte contre la corruption depuis sa nomination en novembre, mais il devra aussi faire face à des défis de taille, comme le ralentissement de la croissance économique chinoise, les déséquilibres socio-économiques du pays ou les tensions avec le Japon et la Corée du Nord.

Sui-Lee Wee; Tangi Salaün pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.