La Bibliothèque Nationale de France fait appel aux amoureux des livres pour s'offrir, pour 350 000 euros, un précieux exemplaire de l'édition originale du premier opus de "La Recherche", "Du côté de chez Swann". Sa particularité ? Marcel Proust y "spoile", dans une dédicace, la suite de sa mythique saga...

Portrait de Marcel Proust, auteur du roman en sept tomes  "À la recherche du temps perdu"
Portrait de Marcel Proust, auteur du roman en sept tomes "À la recherche du temps perdu" © Getty / Bernard Annebicque/Sygma

La précieuse lettre-dédicace, longue de 8 pages, a été rédigée en 1915 par Proust, à la demande de son amie Marie Scheikévitch, figure du milieu culturel parisien de la Belle Époque. Dans ces lignes, l'écrivain n'hésite pas à divulgâcher certains rebondissements qui interviendront dans les six autres épisodes de sa série littéraire, A la recherche du temps perdu

"Vous voulez savoir ce qu’Odette est devenue ? Eh bien prêtez-moi votre exemplaire et je vais vous résumer la suite" avait défié Proust, face à l'insistance de Marie Scheikévitch, avant donc de s'exécuter.

Laurence Engel, la présidente de la BNF, souligne l'importance de ce manuscrit : 

"Proust révèle à son amie le futur de ses personnages, et lui demande donc de garder cela secret. C'est un document qui donne à comprendre comment il a conçu son oeuvre et inscrit ses personnages dans un temps long". 

L'amour des livres malgré la crise

Le vendeur du livre est un collectionneur privé qui souhaite garder l'anonymat. Son prix, 350 000 euros, est inférieur à celui du marché, afin de permettre à la BNF de réunir la somme. Les amoureux des livres sont donc invités, sur le site de la Bibliothèque, à mettre la main à la poche, malgré un contexte économique morose...Mais la patronne de la BNF Laurence Engel est confiante : "La manière dont les Français expriment actuellement leur attachement aux livres en témoigne : les circonstances n'empêchent pas d'avoir envie de contribuer à la constitution d'un patrimoine culturel.

L'objectif de la BNF est de pouvoir montrer cette éclairante dédicace de Marcel Proust lors de la grande exposition qui lui sera consacré en 2022, à l'occasion du centenaire de sa mort.

Il faut dire que le fonds Marcel Proust de la BNF est déjà impressionnant, puisqu'on y trouve la quasi-totalité des manuscrits de l’auteur culte, depuis ses devoirs scolaires, jusqu’aux manuscrits d’ À la recherche du temps perdu, en passant par ses traductions de l'Anglais John Ruskin et ses œuvres de jeunesse, comme Les Plaisirs et les Jours et Jean Santeuil.