C'était l'une des annonces un peu surprenantes de l'E3 2019, le salon annuel du jeu vidéo à Los Angeles : l'éditeur Ubisoft a annoncé un nouvel épisode de sa série "Just Dance" sur toutes les consoles récentes... Mais aussi sur la Wii de Nintendo, une console abandonnée par tous les autres développeurs depuis six ans.

Présentation du jeu Just Dance 2020 à l'E3 de Los Angeles en juin 2019
Présentation du jeu Just Dance 2020 à l'E3 de Los Angeles en juin 2019 © AFP / Christian Petersen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Tout le monde n'a pas remarqué ce petit détail lors de la présentation officielle du jeu "Just Dance 2020", qui célèbre les dix ans de la franchise de jeux de danse virtuelle (comme son nom l'indique) à succès d'Ubisoft. Entre le petit film hommage, les chorégraphies et un panda dansant, les plus attentifs pouvaient apercevoir sur l'écran géant cette mention que les spécialistes ne pensaient plus jamais voir : "Wii".

La Wii, c'est cette console de Nintendo sortie en 2006, il y a presque 13 ans. Une éternité, dans le monde du jeu vidéo : depuis, le constructeur japonais a sorti deux autres consoles (la Wii U en 2012 puis la Switch en 2017). Et la Wii elle-même s'est progressivement effacée devant ses successeures : sa production a été arrêtée en 2013 (même si une version "Mini" a continué à être fabriquée jusqu'en 2017, pour les plus nostalgiques).

Bref, sortir un jeu vidéo en 2019 sur Wii, c'est un peu comme sortir un film sur cassette vidéo à l'ère du DVD et de Netflix.

"Délivrer le jeu là où les joueurs sont"

Mais la Wii n'était pas une console comme les autres, en particulier pour le grand public. Avec son système de jeu tout simple, pouvant utiliser les mouvements du joueur, elle a connu un énorme succès chez les joueurs occasionnels, voire les non-joueurs, avec plus de 100 millions d'exemplaires vendus. Et un catalogue de jeux faisant la part belle aux créations plus accessibles. C'est bien simple : si votre grand-mère a déjà touché un jeu vidéo, c'est sans doute grâce à la Wii et ses manettes à détection de mouvements.

En son temps, la Wii s'est donc largement invitée dans des millions de foyers en France (plus de six millions de consoles s'y sont vendues depuis son lancement). Et dans nombre d'entre eux, elle est loin de prendre la poussière, selon Anthony Solaire, responsable France sur la marque "Just Dance" pour Ubisoft.

"Notre but c'est de délivrer le jeu là où les joueurs sont. Ce qu'on sait aujourd'hui, c'est qu'il y a des gens qui continuent de jouer à la Wii, donc c'est tout naturellement qu'on a décidé de continuer à produire le jeu sur la Wii : c'est aussi simple que ça."

Mais s'il y a une particularité de la console, il y a surtout une particularité du jeu "Just Dance", qui est le seul à continuer à sortir sur la vénérable Wii. Si l'on excepte la série "Just Dance", le dernier jeu à être sorti sur la console de Nintendo date en effet... de 2013. Et même les autres jeux d'Ubisoft l'ont abandonnée depuis longtemps.

Un lien fusionnel inédit entre un jeu et sa console

Pour Anthony Solaire, c'est aussi lié à une rare symbiose entre le jeu et cette plateforme : "On a eu de la chance. Quand 'Just Dance' est sorti sur Wii en 2009, il y avait un lien assez énorme entre la promesse de la console de Nintendo, donc le 'motion gaming' [le jeu à détection de mouvements, NDLR], et ce que notre jeu était capable d'apporter au public de cette console. Il y a toujours eu un lien très fort, c'est pour ça qu'aujourd'hui, ça fait encore sens de sortir ce jeu sur cette console."

Car depuis, la mode du "motion gaming" a du plomb dans l'aile, supplantée par d'autres tendances. La reconnaissance de mouvements est devenue une simple technique parmi d'autres pour immerger le joueur, quand de nombreux jeux Wii (en particulier "Just Dance") étaient entièrement construits autour de cette technologie.

En 2019, "Just Dance" sera donc à nouveau le seul jeu vidéo à sortir sur la Wii. Dans l'indifférence, sans doute, des joueurs expérimentés, qui ont depuis longtemps migré sur d'autres consoles. Mais pas d'une partie importante du public de la Wii : les familles, dans toute leur variété. "Ça fait dix ans qu'on a instauré la tradition du jeu 'Just Dance' sous le sapin de la famille. C'est aussi intégré dans le développement du jeu : on fait attention à ce que toutes les chorégraphies soient amusantes pour tout le monde, et accessibles pour tous ceux qui ne sont pas à l'aise avec des contrôleurs de jeux vidéo classiques. Ça fait partie intégrante de l'ADN de la franchise, proposer une expérience accessible à toute la famille."

Si ne serait-ce qu'un membre de la famille n'a pas touché à un jeu vidéo depuis la Wii, après tout, il n'y a pas de raison de le laisser s'ennuyer sur sa chaise quand les autres se déhanchent devant la console.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.