C'est le projet insolite de l'association "Les Coiffeurs Justes". Ils récupèrent les cheveux des clients dans les salons de coiffure pour dépolluer les cours d'eau. "Les Belles Plantes" a adhéré à l'association il y a maintenant quelques mois. Reportage dans ce salon qui ne perd pas un cheveu.

Dans le salon Les Belles Plantes, ils récupèrent les cheveux de leurs clients depuis plusieurs mois dans des sacs en kraft
Dans le salon Les Belles Plantes, ils récupèrent les cheveux de leurs clients depuis plusieurs mois dans des sacs en kraft © Radio France / Clément Polyn

C'est une initiative écologique qui séduit les salons de coiffure : des sacs à cheveux pour protéger la planète. Un projet insolite proposé par l'association Les Coiffeurs Justes. Leur but est de récupérer notre précieuse toison. 

Après une bonne coupe, le coiffeur range ses ciseaux et le client repart, satisfait. Un tapis de cheveux recouvre le sol, le coiffeur le balaie et le jette ensuite à la poubelle. Ce qu'on ne savait pas c'est qu'ils peuvent être réutilisés. Ils permettent même de dépolluer nos cours d'eau et nos ports.

On ramasse les cheveux, on les mets dans des sacs en kraft et une fois qu'on en a trois pleins, on les envoie dans par la poste" (Gaëlle, gérante d'un salon)

Depuis son adhésion à l'association Les Coiffeurs Justes, Gaëlle, gérante du salon Les Belles Plantes, récupère les chutes de cheveux pour ensuite les envoyer à l'association. Pour elle, il n'est pas question de produire des déchets évitables. D'ailleurs, dans son salon, Gaëlle propose uniquement des soins et des produits naturels. "J'ai une vraie âme d'écolo, je fais vraiment attention à l'environnement. D'où les colorations végétales, les produits naturels... Tout ce qu'on peut ne pas utiliser en matière plastique, on ne le fait pas." Pour elle, il était donc naturel de participer à l’initiative des Coiffeurs Justes. 

Mais tous les clients ne connaissent pas encore cette nouvelle pratique. C’est le cas d'Élisa : "Je savais qu'ils les mettaient dans des sacs, mais je pensais qu'ils servaient à faire des perruques uniquement", ce que le salon propose aussi, mais seulement pour les cheveux de plus de 15 centimètres. 

Des cheveux contre les hydrocarbures

Thierry Gras le fondateur des Coiffeurs Justes, explique que les cheveux peuvent absorber certains polluants comme les hydrocarbures.  Il a déjà quelques projets avec l'Eau du Grand Lyon ou le port de Marseille. "On attend d'avoir 10 tonnes de cheveux pour lancer la première fabrication de filtres à hydrocarbures" explique Thierry Gras. Avec les chutes de cheveux, les eaux de pluie vont pouvoir être dépolluées. 

Depuis le lancement du projet, les adhésions aux sacs à cheveux se multiplient. Les clients sont en moyenne 20 par jour selon Thierry Gras, qui espère qu'une majorité de coiffeurs suivront l'exemple d'ici l'an prochain. Actuellement, les cheveux constituent encore la moitié du contenu des poubelles dans les salons de coiffure. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.