On a trouvé la zone du bonheur dans le cerveau. C'est ce qu'affirment des chercheurs japonais dans une étude publiée dans la revue Nature Scientific Report.

On aurait trouvé le bonheur dans le cerveau
On aurait trouvé le bonheur dans le cerveau © corbis

Mathieu Vidard et Axel Villard-Faure ont cherché à en savoir en peu plus et ont interrogé dans la Une de la science Hervé Platel, professeur de neurophysiologie à l'université de Caen.

Hervé Platel ne cache pas ses réserves :

Je pense qu'on est encore loin du compte. Il y avait déjà le fantasme d'avoir découvert le circuit du plaisir. Le bonheur, je crois que c'est un peu la même chose. Ce que ces chercheurs ont démontré c'est qu'il y a une région, parmi d'autres, qui participe à notre capacité à exprimer le bonheur pour nous-mêmes.

Les chercheurs ont évalué le bonheur subjectif en demandant aux participants à l'étude de graduer sur une échelle les réponses à des questions comme : "Êtes-vous une personne heureuse ?".

L'être humain fait appel à sa mémoire autiobiographique pour y répondre. Un des intérêts de l'étude d'après Hervé Platel est qu'elle pourrait nous apprendre comment les individus jugent leur bonheur et quelles sont les ressources cognitives qu'ils utilisent pour le juger.

Peut-être que si on se sent heureux c'est qu'on est capables de re-évoquer facilement des épisodes de notre vie qui nous ont rendus heureux

►►►ALLER PLUS LOIN | (re)écoutez et podcastez "La tête au carré" de Mathieu Vidard

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.