pour l'oms, la pollution de l'air classée devrait être déclarée cancérigène
pour l'oms, la pollution de l'air classée devrait être déclarée cancérigène © reuters

Le ciel parisien n'a pas fière allure depuis le début de semaine. Des pics de pollution aux particules fines créent une sorte de couvercle opaque sur les toits. Cet épisode est liée à la météo. Il devrait progressivement s'étendre à toute la France.

Selon le ministère de l’Ecologie, "cet épisode de pollution tend à se généraliser sur le territoire et évolue actuellement vers un accroissement important des concentrations observées et prévues dans certaines régions."

Cette pollution "devrait perdurer encore plusieurs jours sous l’effet des conditions anticycloniques et des températures basses."

Les bons conseils

  • ne pas utiliser les cheminées à bois

  • limiter l’usage des véhicules automobiles, notamment les véhicules diesel non équipés de filtres à particules

  • réduire les vitesse

  • respecter l’interdiction de brûlage de déchets verts

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Suivez l'évolution de la qualité de l'air en région parisienne

"Ah bon ? Je n’ai rien remarqué !" - Antoine Giniaux est allé vérifier si ces recommandations sont respectées

Un tel phénomène, quand il dure, n'est pas sans conséquence sur la santé. Explications de Danièle Messager

"Franchement, ne faites pas de vélo aujourd'hui" - Benoît Hartman, porte-parole de France Nature Environnement, était l’invité de Claire Servajean

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.