Il n'y a pas de méthodes magiques pour arrêter de fumer mais il y a en revanche des moyens plus ou moins néfastes. Une étude met en évidence les effets néfastes sur des souris du vapotage,

Vapoter accroitrait les risques de cancers et de maladies cardiovasculaires
Vapoter accroitrait les risques de cancers et de maladies cardiovasculaires © AFP / THIERRY THOREL

Le vapotage ne serait pas sans danger, selon des études, à prendre avec prudence, effectuées sur des souris. Ces chercheurs d'une équipe américaine affirment que le vapotage accroîtrait, le risque de cancer des poumons de la vessie et des maladies cardiovasculaires. 

C'est une étude réalisée par des chercheurs de l'université de New York et publiée dans un journal scientifique sérieux de l'académie américaine des sciences. Leur expérience a été réalisée sur des souris. Les rongeurs ont aspiré en 12 semaines  l'équivalent de 10 ans de vapotage sur des humains.  

C'est un point important de l'étude car cela signifie une concentration extrême de nicotine et par conséquent des conséquences évidentes pour la santé.

ADN des cellules de vessie, poumon et cœur sont endommagés

Des cellules humaines de poumon et de vessie ont également été soumises à cette vapeur de nicotine utilisée dans les e cigarettes. Résultat : l'ADN des cellules de vessie, poumon et cœur sont endommagés et les chercheurs en déduisent donc, assez logiquement un risque accru de cancer et de pathologie cardiaque. 

Entre deux risques le moindre demeure le vapotage

-On sait depuis longtemps que la nicotine, et il y a de la nicotine dans la plupart des e cigarettes, entraîne des modifications cellulaires mais elle est présente à des doses bien inférieures. Par conséquent, à la question "la cigarette électronique est elle complètent inoffensive ?", la réponse est non et l'on n'a pas assez de recul pour connaitre les effets prolongés. en revanche, à la question : "est-elle préférable à la cigarette "classique", la réponse, compte tenu de nombreuses autres études, est très clairement "oui",  l'idéal étant de ne pas fumer du tout, mais entre deux risques le moindre demeure le vapotage.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.