Symphonie
Symphonie © CNES

Au cœur du grand parcours artistique conçu par José-Manuel Gonçalvès pour ce samedi exceptionnel , entre les sculptures et les performances, c’est la vision artistique du développement des technologies et de la communication qui est donnée comme sujet d’intervention par le CNES au cœur du quartier des Halles.

Le CNES donne carte blanche à quatre artistes qui s'emparent de Symphonie , le premier programme franco-allemand de télécommunications par satellite. Les artistes remettent l'humour au coeur des affaires spatiales.

Dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 octobre, dans le cadre de Nuit Blanche, l’Observatoire de l’Espace du Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), présentera Contakt, une installation éphémère dans ses locaux à Paris.

Le programme franco-allemand Symphonie a été mis au point à la demande du Général De Gaulle pour déployer les premiers satellites de télécommunications. Ils sont les précurseurs des satellites développés dans les années 1990.

Le CNES a l’occasion de la Nuit Blanche a permis à des artistes d'accéder aux archives du programme pour raconter Symphonie à leur manière. Ils ont été choisis après appel d'offre lançé en France et en Allemagne par une commission présidée par Christophe Kihm, critique d’art, et Gérard Azoulay, responsable de l’Observatoire de l’Espace.

dallaporta - Symphonie
dallaporta - Symphonie © Dallaporta
Ripoll  - Huriel - Symphonie
Ripoll - Huriel - Symphonie © Ripoll Huriel
Romain Sein - Symphonie
Romain Sein - Symphonie © Romain Sein

Raphaël Dallaporta est allé photographier les antennes en France et en Allemagne. Simon Ripoll-Hurier a imaginé un progamme de télépathie en guise de communication, Romain Sein s'est plongé dans les archives audiovisuelles et dans la vie des années 70 et enfin, Simon Zagari a monté un film de marionnettes.

Le public découvrira ces quatre installations ainsi que des objets et archives issus du programme Symphonie .

Découvrez un extrait du film de Simon Zagari .

►►► ALLER PLUS LOIN I

Le site du CNES

Tout sur la Nuit Blanche

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.