La centrale de Cattenom
La centrale de Cattenom © MaxPPP/Pierre HECKLER

Le directeur général de l'Autorité française de sûreté nucléaire (ASN), demande que la sécurité des sites nucléaires soit accrue.

L'autorité de sûreté nucléaire note que "sur la centaine de départs constaté de feu en 2011, une dizaine sont considérés comme significatifs en terme de sûreté nucléaire.

Pour Jean-Christophe Niel "le risque d'incendie représente un risque majeur parce qu'il peut conduire à rejeter de la radioactivité dans l'environnement s'il est mal géré".

Un incendie peut également endommager des matériels nécessaires à la sûreté de l'installation.

Selon l'ASN, plus de 40% des centaines de départs de feu recensés en 2011 ont pour origine des défauts électriques.

Si EDF a fait des progrès notamment sur la conception de ses bâtiments et sur l'isolement, mais la maîtrise des points chaud doit être améliorée.

L’ASN conseille également à EDF de multiplier les exercices incendie.

Jean Christophe Niel, le directeur général de l'autorité de sûreté nucléaire avec Sophie Bécherel

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.