Dans trois mois, Philaé se posera sur la comète Churyoumov-Guérasimenko (illustration).
Dans trois mois, Philaé se posera sur la comète Churyoumov-Guérasimenko (illustration). © CNES / DUCROS David

Le petit robot européen Philae, qui n'a pas donné signe de vie depuis 7 mois sur la planète Tchouri, serait perdu pour la cause, c'est en tout cas ce qu'affirme l'Agence spatiale allemande. "Le temps est venu de lui dire au revoir" a t-elle déclaré aujourd'hui.

Les équipes responsables du projet doivent se résoudre à ne plus lui envoyer de commande, mais elles restent à son écoute au cas où. La comète Tchouri s'éloigne du Soleil, ce qui signifie que les panneaux solaires dont le robot tire son énergie reçoivent de moins en moins de lumière. En conséquence, la comète se refroidit et Philae aussi. Or il ne peut fonctionner au-dessous d'une certaine température.

Après dix ans de voyage comme passager de la sonde Rosetta, Philae a réalisé le 12 novembre 2014 une première historique en atterrissant sur la comète. Au bout de plusieurs rebonds, il s'est stabilisé à l'ombre, en position couchée. Equipé de dix instruments, il a travaillé pendant 60 heures avant de s'endormir faute d'énergie. Il s'est réveillé en juin 2015 mais n'a plus donné de ses nouvelles depuis le 9 juillet. Les scientifiques de la mission Philae ont du mal à se dire que l'aventure est terminée.

Un espoir minime

Ils ont demandé à l'Agence Spatiale Européenne que Rosetta, qui se trouve à environ 50 km de Tchouri, effectue dans les semaines à venir une série de brefs survols au-dessus du site où se trouve Philae. "Plus cette distance s’amenuise, plus les chances de rétablir le contact augmentent », insiste le CNES ( Centre Natonal d'Etudes Spatiales, basé à Toulouse).

Pour savoir s'ils ont raison d'espérer il faudra attendre l'été prochain: à ce moment là la sonde Rosetta pourra se rapprocher de la comète Tchouri, jusqu'à 10 à 20 kilomètres de distance. Une opération risquée mais qui lui permettra de prendre quelques clichés, avant d'aller, à son tour, finir ses jours sur Tchouri.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.