Mathieu Vidard a reçu sur le plateau de la "Tête au carré" Denis Ody, responsable Océans et Côtes à la WWF. Il explique pourquoi nous sommes tous (tous !) concernés par la pollution des océans.

Denis Ody : "Aujourd'hui, il y a des plastiques dans la bière, dans le miel, dans l'eau des robinets… partout !"
Denis Ody : "Aujourd'hui, il y a des plastiques dans la bière, dans le miel, dans l'eau des robinets… partout !" © Getty / Tara Moore

Denis Ody :

« Nous sommes tous des habitants du littoral. Qu'on soit breton ou strasbourgeois : tout finit à la mer... Même les montagnes, car le sable sur lequel vous mettez votre serviette l'été, ce n'est rien d'autre qu'une montagne qui par le jeu de l'érosion termine à la mer. Tout finit toujours à la mer.

"Tout", ce sont les plastiques, les PCB, les médicaments, les hormones, les pesticides...

On est passés d'un état où il y avait, globalement, "la Nature et des Zones polluées", à une "emprise global de l'être humain par ses impacts sur la Terre, avec des îlots isolés que nous montre par exemple Planète bleue [le documentaire de la BBC sur la faune marine]".

La pollution par les plastiques est symptomatique : en moins d'une vie humaine, on est arrivés à envahir complètement la biosphère par ces plastiques, avec des quantités phénoménales. Aujourd'hui, il y a des plastiques dans la bière, dans le miel, dans l'eau des robinets, dans les îles isolées, dans l'estomac des oiseaux de mer, partout. Et ça, en à peine 50 ans

On déverse chaque minute un camion poubelle de plastique dans la mer… »

Pourquoi est-il essentiel de recycler le plastique ?

Emma Bryce explique dans la vidéo pédagogique ci-dessous le cycle de la vie d'une bouteille en plastique - ou exactement de trois bouteilles (la vidéo dure 4 minutes ; elle est disponible sur le site de Ted-X sous-titrée français).

Cette vidéo rappelle que, comme de nombreux plastiques ne sont pas biodégradables, ils sont destinés à devenir des morceaux de plus en plus petits : les "micro-plastiques", que les animaux marins confondent par erreur avec de la nourriture... Et nous les pêchons. 

Quand aux bouteilles jetées dans la nature, elle peuvent former avec l'eau de pluie du "lixiviat" hautement toxique, qui pénètre les eaux souterraines, la terre et les ruisseaux... et empoisonne les écosystèmes. Et là aussi, cela se retrouve dans notre assiette.

La vidéo "What Really Happens to the Plastic You Throw Away" rappelle aussi l'existence des vortex formés par les courants océaniques, où sont amassés des millions de détritus. Aujourd'hui, il en existe cinq dans les mers du monde.
La vidéo "What Really Happens to the Plastic You Throw Away" rappelle aussi l'existence des vortex formés par les courants océaniques, où sont amassés des millions de détritus. Aujourd'hui, il en existe cinq dans les mers du monde.

Aller plus loin

Greenpeace a réalisé un spot vidéo pour sensibiliser sur les dangers qu'entraîne la pollution : L'Océan de demain.

Planète bleue, un documentaire de la BBC sur la faune marine était diffusé samedi dernier sur France 2 ; il est disponible en replay pendant 5 jours ici... et ne manquez pas la deuxième partie samedi prochain à 20h55 !

Pour plus d'émissions scientifiques, écoutez Mathieu Vidard du lundi au vendredi, de 14h à 15h, dans La Tête au carré.

Les actions du WWF sur les océans est visible sur leur site ici 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.