Le genre humain est-il appelé à être remplacé ?

Co(AI)xistence
Co(AI)xistence © Justine Emard - ADAGP

Art contemporain numérique, spectacle vivant en prise avec les nouvelles technologies, création dans l'espace public et dans les lieux patrimoniaux, rapports entre les arts et les sciences, enjeux sociétaux du numérique, irrigation des territoires d'Île-de-France par les nouvelles formes de création pluridisciplinaires : la semaine d'inauguration de la Biennale Némo vous plonge dans la richesse de sa programmation.

40 lieux en Île-de-France, 5 mois d’événements, plus de 80 événements !

La Biennale Némo 2019/2020 pose pour cette édition une question encore plus ouverte : le genre humain est-il appelé́ à disparaître ? Interrogation posée bien évidemment sous l’angle des nouvelles technologies et en particulier des fameuses NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives).

Takayuki Todo - SEER - Visuel expo 104
Takayuki Todo - SEER - Visuel expo 104 / Yasushi Kato

Il y sera ainsi question de l’omniprésent concept « d’intelligence artificielle » (un oxymore ?), de l’apprentissage exponentiel des machines, des réalités augmentées et virtuelles appliquées à la vie quotidienne, de la « main invisible » des datas, de l’homme « augmenté » et de toutes ses qualités et fonctions qui dans le même élan seront diminuées, de la Singularité́ qui nous est promise, du post-humanisme, du Transhumanisme et du post-anthropocène. Bien évidemment, comme lors des épisodes précédents, dans une approche résolument humaniste.

Mais ne dévoilons pas l’histoire avant que les artistes n’aient écrit ces futurs !

Le design spéculatif (ou design fiction) sera une des méthodes employées pour exposer ces nombreuses questions, sous le prisme de l’art. Des récits ou des objets plus ou moins futuristes, désirables, dérangeants ou dystopiques, devraient nous permettre de mieux appréhender ces futurs qui s’inventent au présent.

Ces représentations artistiques de futurs possibles susciteront assurément des débats autour de nos enjeux de société́ et des futurs préférables pour nous suggérer qu’il est encore et toujours temps d’agir.

Gilles Alvarez, Directeur artistique de la Biennale Némo et José-Manuel Gonçalvès, Directeur du CENTQUATRE-PARIS

Découvrez toute la programmation Biennale des arts numériques !

Thaie-Edo girl - Courtesy of the artist
Thaie-Edo girl - Courtesy of the artist / Beb-deum 2019
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.