bruxelles autorise la vente de diane 35 en france
bruxelles autorise la vente de diane 35 en france © reuters
**Pour la Commission européenne le traitement anti-acné Diane 35 est inoffensif, pour cette indication et pas comme contraceptif. Cette décision va obliger la France à remettre sur le marché ce médicament commercialisé par le laboratoire Bayer et interdit de vente.** Après une plainte déposée en décembre par une jeune femme victime d'un AVC imputé à une pilule de troisième génération, le débat a été ouvert sur les risques associés aux modes de contraception. S’en est suivi en janvier l'interdiction dans les trois mois de la pilule Diane 35 et de ses génériques, annoncé par l'agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en raison des risques de thromboses et d'embolies pulmonaires liés à sa prise. Cette interdiction avait été désavouée en mai par l'organisme européen regroupant les agences nationales du médicament des différents pays européens. _Qui faut-il croire, Danielle Messager ?_
href="http://www.franceinter.fr/#"> ![Lecture](http://www.franceinter.fr/sites/all/themes/fi_player_theme/img/spacer.png) Pour le professeur Israël Nisand, chef du pole gynécologie obstétrique du CHU de Strasbourg, qui a écrit un rapport sur la contraception des mineurs en février 2012, cette affaire a permis de peser à nouveau la balance entre les bénéfices et les risques, inhérent à l'usage de tous les médicaments, y compris pour la contraception et la pilule Diane 35. _Israël Nisand répond à Edwige Coupez et Danielle Messager_
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.