Mais où est passée l'atmosphère de la planète rouge ? Jusqu'ici les scientifiques ne comprenaient pas pourquoi Mars, assez semblable à la Terre à sa naissance, est aujourd'hui très différente, inhospitalière et sans eau. Désormais, la NASA a une explication.

Pour répondre à cette épineuse question, elle avait envoyé l'an dernier la sonde MAVEN autour de la planète rouge. Elle a dévoilé jeudi soir les premiers résultats : 47 articles publiés dans deux revues scientifiques prestigieuses. Et on le sait maintenant : tout ça, c'est la faute à notre Soleil, et à sa crise d'adolescence.

Imaginez : vous sortez de la douche, votre corps est mouillé. Si vous avez un ventilateur et que vous vous mettez devant, en quelques minutes, l'eau se sera volatilisée et vous serez sec... L'histoire de Mars, c'est un peu la même. La planète, humide et chaude dans son enfance, a subi assez tôt et de façon rapide un souffle puissant de particules solaires. Il faut dire que le Soleil a alors 4 milliards d'années, il est en pleine jeunesse et très turbulent. Il crache fort.

► ► ► EN IMAGES | Comment le Soleil a tué l'atmosphère martienne

Life on Mars ? C'est fini.

L'amosphère qui enveloppe Mars n'y resiste pas. 95 % s'échappe dans l'espace. La pression au sol, plutôt proche de celle que nous avons sur Terre aujourd'hui (1013 hectopascal) tombe à 7 hectopascal. Pire, comme la planète est petite, sa gravité ne suffit pas à retenir cette atmosphère. À chaque seconde, ce sont 100g d'atmosphère qui s'échappent de Mars.

En quelques millions d'années la planète rouge, sur laquelle l'eau liquide coule, voit son destin changer. Elle s'assèche, l'eau liquide disparait. La vie ne semble désormais pas pouvoir s'épanouir.

Si la sonde Maven est arrivée à ce résultat en quelques mois d'observation, c'est grâce à la journée du 8 mars dernier. Une éruption solaire s'est produite ce jour-là, envoyant une bouffée de particules chargées sur Mars. Ce vent solaire a alors arraché l'air entourant la planète, 10 à 100 fois plus rapidement !

Mais pourquoi la Terre n'a pas vécu la même chose ? La réponse est toute simple : parce que notre planète bleue est entourée d'un bouclier magnétique qui empéche l'atmosphère d'être en contact direct avec le vent solaire. Ouf ! On peut souffler.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.