Si elles permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre, les éoliennes ne sont pas sans impact sur le climat. Dans la revue "Joule", deux chercheurs de Harvard quantifient la hausse de la température que génèrent aux Etats-Unis les champs éoliens.

Ferme éolienne à San Gorgonio Pass USA
Ferme éolienne à San Gorgonio Pass USA © AFP / Frank Duenzl / picture alliance / DPA

Avec une quarantaine d'études sur le sujet, l'impact des éoliennes sur le climat commence à faire consensus. Elles réchauffent l'air de façon légère mais néanmoins significative. C'est particulièrement vrai la nuit parce que les pales brassent l'air, ramènent l'air chaud vers le sol, l’empêchant de se refroidir. 

Selon cette récente étude américaine parue dans la revue Joule, aux Etats Unis, les éoliennes font monter la température d'un demi degré à l'endroit où elles sont installées. A l'échelle de tout le pays, l'augmentation est de + 0, 23° selon les modèles scientifiques.

L'éolienne reste vertueuse

En 2014, l'équipe de Robert Vautard, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement avait trouvé des résultats similaires pour l'Europe.  Même si cette énergie est bien meilleure que le charbon, le gaz ou le pétrole, son impact n'est donc pas négligeable. Il reste néanmoins localisé précise le scientifique: "L'impact est principalement dans les régions où les éoliennes sont implantées. Cela peut aller jusqu'à plusieurs centaines de kilomètres mais cela reste local"

Il faut bien comprendre insiste t-il qu'à l'échelle planétaire, elles ne génèrent pas de réchauffement car elles n'émettent rien dans l'atmosphère, contrairement au charbon, au pétrole ou au gaz que l'on brûle. 

Cette énergie renouvelable reste donc plus vertueuses que les énergies fossiles. 

Pour les auteurs de l'étude, ce sont les fermes solaires qui ont l'impact le plus faible. Dix fois moins que l'éolien.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.