C’est une compétition d’un nouveau genre. Pour la première fois, des sportifs équipés de prothèses bioniques vont s’affronter en Suisse.

L'un des athlètes avec une prothèse de main
L'un des athlètes avec une prothèse de main © ETH Zurich / Alessandro Della Bella

On les appelle les athlètes augmentés car ils disposent d’une prothèse dotée d'une technologie de haut-niveau. Ils sont 73 venus de 25 pays différents et vont se retrouver à Zurich en Suisse à partir de samedi pour les premières olympiades du genre. Il y a 6 épreuves et semblent toutes futuristes : réaliser un parcours avec un exosquelette ou une course à obstacles avec un fauteuil roulant très maniable, par exemple.

Un fauteuil gyropode sur le parcours
Un fauteuil gyropode sur le parcours © ETH Zurich / Alessandro Della Bella
Un homme avec un exosquelette
Un homme avec un exosquelette © ETH Zurich / Alessandro Della Bella

Les images de la vidéo de présentation de ces athlètes et des épreuves sont à la fois impressionnantes et surprenantes.

Du sport et un espoir

C’est l’une des disciplines les plus étonnantes, la BCI Race. Les compétiteurs auront tous deux points communs : une perte sévère ou totale de la fonction motrice et un casque avec des centaines de fils sur la tête. Les athlètes peuvent ainsi avec leur cerveau contrôler l’ordinateur et réaliser une course virtuelle. Une épreuve insolite et un véritable espoir pour les tétraplégiques.

La BCI race avec son casque connecté
La BCI race avec son casque connecté © ETH Zurich / Alessandro Della Bella

L''esprit est différent des jeux olympiques ou paralympiques. Ici, il s'agit de réaliser des gestes du quotidien et de réussir sa performance grâce à la prothèse. En revanche comme aux JO, des médailles sont bien distribués pour les athlètes, mais une deuxième récompense est attribuée à la fin de chaque épreuve pour les scientifiques qui auront réalisé la meilleure technologie.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.