Principe simple et écologique, l'utilisation de bulles d'air permet de mettre les cétacés à l'abri de la pollution sonore sous-marine qui, en raison de l'activité humaine, désoriente les mammifères marins.

À cause de la pollution sonore, les baleines sont désorientées
À cause de la pollution sonore, les baleines sont désorientées © AFP / Myriam Dupuis / Biosphoto

La journée mondiale des baleines ce lundi permet d'attirer l'attention sur ce mammifère marin dont certaines espèces sont souvent fragilisées : pêche, braconnage, pollution de l'environnement, mais surtout : pollution sonore !

La pollution sonore sous-marine des moteurs de bateaux ou des travaux de forage désoriente les cétacés. Pour les protéger, une entreprise réunionnaise de travaux public a décidé d'utiliser "un rideau de bulles" pour atténuer le bruit de ses travaux de la nouvelle route du littoral.

Procédé écologique de 1910

Ce rideau ou cette barrière faite de bulles d'air est l'une des spécialités des enseignants chercheurs de l'école d'ingénieur de Brest, l'Ensta qui utilise un principe simple et écologique. Michel Arrigoni, enseignant chercheur, est spécialiste en sciences des explosions. Son département collabore, comme d'autres sections de l'école d'ingénieur, avec les entreprises comme celle de La Réunion qui utilise actuellement ce dispositif.

"Si on envoie une onde dans l'eau, elle va rencontrer les bulles et on va avoir une multitude de phénomènes physiques qui vont faire qu'on va absorber l'énergie du choc. Lorsque l'onde va traverser ce rideau de bulles, elle va être fortement atténuée."

Cela peut paraître surprenant, mais l'atténuation peut aller jusqu'à "25 décibels" de moins. "On peut atténuer de 90 %, estime le chercheur, voire plus".

La technique du rideau de bulle existe depuis 1910, mais les chercheurs l'ont revisité notamment avec des moyens numériques pour la rendre plus précise. 

Technique militaire

Les bulles sont aussi utilisés dans l'armement explique Michel Arrigoni : "L'armée utilise les rideaux de bulles pour réduire les effets des opérations de déminage sur l'environnement."

Les bulles ont l'avantage d'être écologiques mais elles demandent quand même beaucoup d'énergie pour insuffler l'air. 

Les travaux pourraient s'étendre maintenant à des rideaux de bulles pour les navires eux aussi responsables de nuisances sonore.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.