Selon une étude scientifique parue ce mercredi, le fait de partager des moments musicaux avec ses enfants, et surtout avec ses ados, permet d'améliorer les relations familiales à l'âge adulte.

Partager la musique en famille est bon pour les liens parents-enfants
Partager la musique en famille est bon pour les liens parents-enfants © Getty / Zero Creatives

Et si le secret d'une bonne relation avec vos enfants, à l'âge adulte, serait d'avoir écouté avec eux beaucoup de musique ? C'est en tout cas ce qu'affirme une étude de l'université d'Arizona publiée ce mercredi dans la revue scientifique Journal of Family Communication. Les chercheurs qui ont mené cette enquête montrent que les personnes qui ont partagé leurs expériences musicales avec leurs parents à l'enfance et à l'adolescence disent avoir de meilleures relations aujourd'hui avec leurs parents. 

Individuellement la musique est une expérience profondément personnelle et émouvante mais un engagement musical partagé implique une interaction coordonnée, communicative qui présente des avantages pour les individus. Le rapport à la musique, c'est à la fois danser sur un air entraînant, partager un karaoké ou une discussion sur un groupe, une chanson.

Lien plus fort à l'adolescence 

Pour obtenir les résultats de leur enquête, Sandi Wallace et Jake Harwood, co-auteurs de l'étude, ont interrogé de jeunes adultes (âgés de 21 ans) sur les souvenirs des expériences musicales qu'ils ont eues avec leurs parents, d'abord entre 8 et 13 ans, puis au-delà de 14 ans, et l'ont comparé avec la perception que chacun d'entre eux a des relations avec ses parents. "Je trouvais intéressant de voir si la musique, étant donné son pouvoir dans la société aujourd'hui, pouvait aussi influencer la relation parents-enfants", explique Sandi Wallace, à l'origine de l'idée de cette étude.  

Jake Harwood résume les résultats obtenus : 

"Si vous avez des petits enfants, et que vous jouez de la musique avec eux, cela vous aide à être plus proche d'eux, y compris plus tard dans la vie. Si vous avez des adolescents et que vous parvenez à écouter de la musique ensemble ou à partager des expériences musicales, cela aura un effet d'autant plus fort sur votre relation dans l'avenir, ainsi que sur la perception de cette relation par votre enfant lorsqu'il deviendra jeune adulte".  

L'enquête note que la force du lien créé est plus forte lorsque ce partage de musique se fait à l'adolescence : "Avec les jeunes enfants, l'activité musicale est plus commune (…), c'est plus rare avec les ados, ce qui provoque de plus gros effets", explique Jake Harwood.  

Synchronisation et empathie  

Deux facteurs scientifiques se cachent derrière ce constat, qui semble attester le vieil adage selon lequel "la musique adoucit les mœurs" : d'une part, la synchronisation. C'est le phénomène à l'œuvre lorsque deux personnes dansent ou chantent ensemble : "les données montrent que cela favorise l'affection mutuelle".  

D'autre part, l'empathie : "Beaucoup de recherches récentes montrent comment les émotions peuvent être stimulées par la musique, et comment cela peut susciter de l'empathie ou des réponses empathiques envers votre partenaire d'écoute", précise Jake Harwood. 

Sur l'autoradio 

Et pour cela, pas besoin d'apprendre un instrument ensemble : selon l'étude, les formes les plus simples de communion musicale sont aussi les plus efficaces. De la composition à un concert, l'engagement musical peut prendre de nombreuses formes.  Réussir à décrocher son ado de ses écouteurs pour écouter tous ensemble de la musique en voiture, par exemple, est l'une des façons les plus simples d'avoir ces interactions musicales. A condition, bien sûr, de laisser à votre enfant de temps en temps le choix de la musique.  

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.