Pourquoi aujourd’hui sommes-nous plus myopes qu'hier ? Et comment, si c'est possible, endiguer cette épidémie ?

Pourquoi sommes-nous de plus en plus nombreux à devenir myope ? Est-il possible d'enrayer l'épidémie ?
Pourquoi sommes-nous de plus en plus nombreux à devenir myope ? Est-il possible d'enrayer l'épidémie ? © Getty / Catherine Delahaye

De plus en plus d'individus sont myopes. En Europe, en Russie et en Amérique du Nord, la proportion de personnes ayant une mauvaise vision de loin atteint les 50 %, tandis qu’en Asie ce taux grimpe jusqu’à 65 % de la population (et même 80 % en Chine !). Comment l'expliquer ? 

Les gènes évoluent sur des milliers d'années, or cette épidémie de myopie est apparue en quelques générations. Plus qu'une piste génétique, les chercheurs privilégient la piste environnementale... 

Les populations les plus menacées se trouvent à l'est de l'Asie : à Singapour, sur 5 millions d'habitants, 2 millions sont myopes. Là-bas, beaucoup d'énergie est mise sur la réussite scolaire - et en effet, depuis plusieurs années, Singapour est en tête des classements internationaux dans les sciences, les mathématiques et la lecture. 

Première hypothèse : à force de lire et de regarder des objets de près, nos yeux peineraient et deviendraient myopes. Mais cela n'explique pas tout... Le Professeur Donald Mutti a lancé en 1997 une étude ambitieuse, avec des résultats surprenants... trouvés presque par hasard. Et une piste encourageante pour, peut-être, réduire l'évolution de la myopie. 

Comment voyons-nous ?

Commençons par la base. "L'oeil est un capteur de lumière" rappelle le docteur Gatinel, directeur d'un des plus grands services d'ophtalmologie de France, à la Fondation Rothschild. Suivons le trajet de cette lumière :

  1. La cornée : c'est le premier élément optique que la lumière traverse, le petit hublot à l'avant de l’œil qui a un effet de loupe. Il permet à la lumière de converger un peu, de rentrer dans la chambre antérieure et de passer à travers un diaphragme, qui est la pupille de l'iris. L'iris est ce qui donne la couleur de l’œil ; il est perforé au milieu par une ouverture ronde, l'iris : celle-ci se contracte quand il y a beaucoup de lumière et à l'inverse se dilate quand on est dans le noir.
  2. Le cristallin : chargé de faire la mise au point (comme un autofocus) : c'est l’accommodation.
  3. Ensuite on rentre dans le segment postérieur de l'oeil : une cavité remplie d'un gel, le "vitré"
  4. La rétine : l'écran où s'impressionne l'image que l'on observe
  5. Ensuite l'information lumineuse est traduite en courant électrique qui va emprunter des petits cables qui sont sur la rétine, qui se rejoindre pour former le nerf optique. Celui-ci part vers les voies visuelles, le cerveau
  6. Le cerveau : où l'image se forme.

La myopie : la maladie de l’œil long

L’œil n'est plus rond, mais allongé : la myopie est la maladie de l'oeil long. L'image nette ne se forme plus sur la rétine, celle-ci étant plus loin que la normale, mais juste avant ; l'image est donc floue.

Le docteur Gatinel dirige l'un des plus grands service d'ophtalmologie de France, à la fondation Rothschild. Il rappelle que "il y a un réel risque de perdre la vision à cause de la myopie. L’œil myope étant un œil plus long, cette augmentation rapide de la surface du globe se fait sans que la rétine puisse elle-même grandir. La rétine est un tissu d'une certaine dimension et qui  va, quand l'augmentation de la surface à tapisser devient trop importante, se déchirer".

Devient-on myope parce qu'on lit trop ou qu'on regarde les écrans de trop près ?

Fabrice Papillon est le coauteur du documentaire Demain, tous myopes (produit par Arte). Il explique au micro d'Ali Rebeihi, sur France Inter :

"Parmi [les pistes de solutions qu'ils ont trouvé], le fait de rester exposé plusieurs heures par jour à la lumière extérieure, la lumière bleue du soleil, avec une lumière importante de plusieurs dizaines de milliers de lux, favorise le bien-être de l’oeil.  Et inversement si on est enfermé, si on lit beaucoup, si on fait des jeux vidéos... mais c’est presque un corollaire !"

Ce ne sont pas les tablettes ou les écrans ou la lecture en soit mais le fait de rester enfermé et de ne pas bénéficier de la lumière du jour qui est véritablement à l’origine de la myopie !

Le docteur Gatinel apporte un éclairage scientifique : "quand on est à l’extérieur, la lumière qui pénètre à l'intérieur de l’oeil a aussi, en plus de porter l’information du monde, agit sur des cellules qui fabriquent de la dopamine, or celle-ci inhibe la croissance de l’oeil. Comme l’oeil myope est trop long, le fait d’avoir de la dopamine permettrait de bloquer la croissance de l’oeil et donc de ralentir ou stopper l’apparition de la myopie."

Pour en savoir plus, regardez le documentaire d'arte réalisé par Christophe Kilian et Fabrice Papillon sur Arte à 22h15 samedi 20 janvier 2018 (ou sur arte+7 ici).

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.