Jacques Maire
Jacques Maire © RPHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN / PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Il y a 27 ans, en janvier 1987, Nelly Haderer, 22 ans, était sauvagement assassinée. Le corps de cette mère de famille, tué deux balles, a été retrouvé en morceaux près de Nancy, en Meurthe-et-Moselle. Jacques Maire a été acquitté trois fois. Mais récemment, son ADN a été retrouvé dans les traces de sang sur le jean de la victime.

C'est une information de l'Est Républicain. Jacques Maire, maçon, coffreur, videur de boîte de nuit à l'occasion est vite soupconné, accusé, condamné mais par deux fois ensuite acquitté, pas assez de preuves.

Fin de l'histoire ? Non. Grâce au progrès de l'ADN, la famille demande de nouvelles analyses. Le sang sur le jean de la victime est bien celui de Jacques Maire.

Jacques Maire, qui a passé plus de deux ans en prison pour cette affaire, a tenu à préciser:

Je suis innocent, ça ne me perturbe pas. Je n'ai rien à me reprocher. moi aussi, je veux savoir qui est le coupable.

"Jacques Maire est innocent" selon l'avocate de Jacques Maire: le reportage de Nathalie Broutin.

Jacques Maire a été acquitté dans cette affaire en novembre 2004, puis condamné en appel à 20 ans de réclusion. Mais la chambre criminelle de la Cour de cassation ayant cassé l'arrêt en 2007, il est finalement rejugé en octobre 2008 et acquitté par la cour d'assises de Moselle.

Mais aujourd'hui, un nouveau procès n'est pas possible, selon deux principes du droit - non bis inidem qui ne permet pas de rejuger une affaire définitement jugée et le principein favorem qui ne permet une procédure en révision uniquement si elle est favorable à l'accusé.

"Des expertises sans ambiguité": reportage à Nancy d'Elodie Guégen

Le député UMP Georges Fenech a cependant annoncé qu'il déposerait le 27 février un amendement permettant au parquet de rouvrir une enquête pénale sur des charges nouvelles après un acquittement ou une relaxe.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.